MYTHES de RELIGION : MAGIANISME

génies bienfaisants

LES GENIES BIENFAISANTS

J31.génies bienfaisants ou démons bénéfiques, protecteurs de la nature

On trouve là toutes les adorations envers les éléments naturels, en général inclus dans les religions de l'animisme universel, de l'astrolâtrie, de la féticholâtrie, de l'hydrolâtrie, de l'iconolâtrie, de l'idolâtrie, de la litholâtrie, de la pyrolâtrie, de la  totemolâtrie, de la zoolâtrie....)  Exemples >>

Aborigènes Australiens >>   MIMI (génies protecteurs des terres)

Allemagne, Nederland >> KABOUTERS (protecteurs souterrains des jardins)

Birmanie >> Les 37 NATS, similaires aux nymphes

Celtes et Germains >> SYLPHES et SYLPHIDES (protecteurs de la nature)

Chine >> YU LE GRAND (génie dompteur des inondations)

Etrusques et Romains >> Les Dieux rustiques, génies de la nature, incluant :

--les FAUNES (fertilité, jaillissement printanier)

--les SATYRES (dont PAN l'instinct animal) réputés inertes

--SILENE et ses enfants (les Silènes) à l'aspect bestial, aux moeurs douteuses, mais jouant un rôle de régulation naturelle

Galles >> Les LEPRECHAUNS (génies des landes)

Gaulois >> EPONA, la divinité de la race chevaline

Grèce (et repris ensuite par les gnostiques Valentiniens) >> Les EONS, génies fastes à fonctions cependant incertaines

Grèce >> Le cheval est parfois proposé comme génie bienfaisant >> XANTHUS (le cheval immortel et parleur, appartenant à Achille) et PÉGASE (génie des sources, équipé d'une bride en or) qui fut le cheval de PERSEE, de BELLEROPHON puis de la RENOMMEE

Grèce >> Les TITYRES (génies protecteurs des moutons) & PRIAPE (initiateur de la fructification)

Grèce >> Une énorme quantité de NYMPHES est affectée aux phénomènes naturels >>

Les nymphes terrestres (EPIGEES) réparties en ALSEIDES (sous-bois), AULOMIADES (bocages), DRYADES (forêts), EPIMELIDES (pommiers), HAMADRYADES spécialisées pour 1 seul végétal personnalisé, dont les 6 plus connues sont SYRINX (le roseau, aimée de Pan), ALLÉGRESSE(l'herbacée), LEUKE(le peuplier blanc, à feuilles bicolorées recto et verso), MINTHE (la menthe), DAPHNÉ (qui, pour échapper aux assiduités de Phoebus-Apollon, fut transformée en laurier rose, dont les feuilles forment désormais une couronne honorifique pour poètes), ACANTHE (la plante symbolisant l'amour qu'Apollon lui prodigua), HESPERIDES (occident), HYLEORES (conifères), LIMONIADES (fleurs), MELIADES (fresnaies), NAPEES (vallons), OREADES (montagnes)

Les nymphes aquatiques (HYDRIADES), réparties en ANTRIADES, ou CORYCIDES (grottes), CRENEES (eaux douces), HELIADES (côtes), HELEADES (marécages), LIMNADES (lacs), NAÏADES (sources), NEPHELEES (nuages), NEREIDES (fonds marins), OCEANIDES (océans, parmi lesquelles >> ACASTE, ADMETE, AMPHIRO, ASIE, CALLIRRHOE, CALYPSO, CERCEIS, CLYMENE, CLYTIE, CRISIE, DIONE, DORIS, ELECTRA, EUDORE, EUROPÉ, EURYNOMA, GALAXAURE, HIPPO, IDYIE, JANIRE, JANTHE, MANESTHO, MELOBOFIS, METIS, OCYROE, PASITHOE, PERSEIS, PETREE, PITHO, PLEXAURE, PLUTO, POLYDORE, PRIMNO, RHODIA, STIX, TELESTHO, THOE, TYCHEE, URANYE, XANTHE, ZEUXO), PEGEES (fontaines), POTAMIDES (rivières), PSAMIDES (plages)

Les nymphes célestes, réparties en ALCYONIDES (saisons), HELIADES (ciel), HYADES (pluies), PLEIADES (astres)

Les nymphes infernales, réparties en LAMPADES (enfers), THYADES (orgies), BACCHANTES (mystères de Dionysos)

Iran ancien >>  Les FRAVARTIS, génies des sources

Japon >> Les RYUU, dragons des eaux bénéfiques

Mésopotamie >> Les APKALLU, génies gestionnaires et experts en tous domaines

Nordiques >> Les ONDINS et ONDINES (ou NIXES) génies des sources et fontaines

Occident >> Les ELFES (génies des forêts et terres) et BAPHOMET, démon des occultistes, propice à la fertilité, la virilité, la reproduction

Ouganda >> Les PYGMEES, peuple de nains étrangers, cités par les Grecs comme génies protecteurs des terres

Pays bas >> Les MERMINNES, nymphes aquatiques

Pays slaves >>  Les ROUSSALKI, nymphes des eaux vives

Rome >> DIANE, reine des bois, assistée de 60 nymphes, est protectrice des jeunes animaux, mais par contre est chasseresse des animaux adultes. Diane protégeait la virginité de ses assistantes et pour ce faire, elle élimina divers rejetons des nymphes fautives

Rome >> PALÈS, protecteur des troupeaux, POMONE (des fruits), VERTUMNE (des vergers)

Suède >> STRÖMKARL, nymphe des eaux

 

J32-génies bienfaisants donnant l'invulnérabilité ou l'invisibilité

Pour ce faire, ces génies possèdent une éventuelle potion magique ou un vêtement magique telle Kynée, la coiffe en peau de chien, qui rend invisible (le dieu grec--HADES l'utilisa)

 

J33-génies bienfaisants apportant des faveurs au destin humain

Celtes >> Le coudrier (noisetier) arbre-génie de bon augure, apporte des bienfaits

Grèce >> ABONDANCE (nymphe corpulente) est symbole de faste

Grèce >> BUCÉPHALE (un cheval ''ami'' d'ALEXANDRE LE GRAND et qui motiva sa gloire)

Grèce >> Les EGREGORES (ou Eggregores) sont des génies, issus du groupage d'un ensemble de pulsions émotives de plusieurs individus, supposées générer par leur cohésion, des entités autonomes

Les CABIRES était par ailleurs (dans seulement certaines régions de Grèce), le nom générique de génies (ou déités) favorables aux actions humaines

Grèce et Egypte >>  AGATHODÉMONS sont des génies protecteurs des agapes

Islam >> L'hirondelle est symbole de bonne compagnie

Moabites (actuelle Jordanie) >> BELPHÉGOR (BAALPHEGORE) génie  protecteur des inventions géniales

Occident >> Le PÈRE NOEL apporte des cadeaux ou richesses

Occident >>  Le chien, considéré comme un génie, est le guide de l’homme

 

J34-génies bienfaisants protègeant le foyer

Ecosse >>  BROWNIES (travailleurs au foyer)

Egypte ancienne >> BES (ou BISU) veille sur les accouchements

Grèce >> HESTIA est gardienne du feu et du foyer familial 

Mésopotamie >> Le taureau androcéphale et ailé, est un génie faste

Nordiques >> GREMLINS (esprits bricoleurs)

Ossétie >> Les SAFAS, esprits du foyer

Rome >> LARES (protecteurs des habitats)-PÉNATES (protecteurs des biens)- VESTA (gardienne du feu, avec ses aides les Vestales)- MANES (conseillers familiaux)

Russie >> Le DOMOVOÏ, protecteur du foyer

   Copyright Mythes-religions ©

génies dont il faut se méfier

GENIES dont il FAUT se MEFIER

Les génies ont, en magie, un rôle parallèle à celui des dieux dans les religions.Donc on trouve pareillement des génies minéraux, végétaux, animaux et proto-humains. Mais si certains sont reconnus comme fastes et d'autres sévèrement néfastes, il en reste toute une famille dont les fonctions sont bien douteuses

J41- Les génies douteux

Toutes civilisations >> -Les ESPRITS sont des âmes autonomes, entités indépendantes vivantes et pensantes, qui ont un pouvoir occulte sur l'Homme. Mais il y en a un grand nombre dont on doit se méfier. C'est le groupe des esprits purs, impurs, légers, frappeurs, incarnés, errants, imparfaits, xénoglossiques, fantômes, ....

En terminologie anglo-saxonne, on nomme ces génies un peu filous des TRICKSTERS

L'araignée par exemple, est souvent le symbole d'une âme en cours de libération de son corps porteur

J42- Les êtres ensorceleurs issus des folklores

Bretagne >> KORRIGANS génies généreux mais vengeurs, avec lequels il ne faut jurer de rien

Grèce >> Les 3 SIRÈNES (PARTHENOPE, LEUCASIE et LIGEE), femmes-poissons aux charmes séducteurs et aux voix enjoleuses, devaient, pour survivre, arrêter définitivement tous les passants. Mais quand ULYSSE (qui savait devoir les redouter) leur échappa après avoir assourdi son équipage et s'être fait ligoter au mât de son navire, elles furent transformées en rochers

Occident >> Les FÉES, jeteuses de sorts, de charmes et de magie, grâce à leur baguette dont MÉLUSINE, fée bâtisseuse du centre de la France

Suède >> Les GNÖMES petits, vieux, informes, sont les gardes des pierreries terrestres souterraines

 

J43- Les êtres perfides

Arabie >> DJINNS (gérants de l’air et du feu, changeant de forme et malfaisants)

Inuits >> INUPASUGJUKS sont des géants énormes peu aimables

 Incas >> SUPAY (souterrains)

 Occident moyenâgeux >> Le chat devient génie maléfique à cause de sa vision nocturne et de ses miaulements sexuels

Nordiques >> TROLLS (géants batailleurs, fiers, laids et solitaires)

 

J44- Les Génies espiègles

 

Celtes >> FARFADETS (ou Esprits follets) malicieux et fourbes

Indiens des USA >> KACHINAS espiègles

Russes >> FARFADETS (ou Esprits follets) malicieux et fourbes

AOUKA génie créateur d'écho, incite les gens à perdre leur chemin

 

J45- Les Génies fourbes et étourdissants

 

Afrique et ses émigrés américains >>  ESHU (ou EXU, ou ELLEGU) est le symbole de tous les dualismes humains

Amérindiens de l'ouest >> COYOTE le rusé

France centre >> LUTINS, petits génies facétieux nocturnes

France nord >> NUTONS, réparateurs appliqués mais taciturnes

Grèce >> CACODEMONS génies fourbes

Grèce >> La DESTINÉE, divinité aveugle commandant tous les autres dieux et tenant l'urne où sont stockés les sorts de tous les mortels

Grèce >> Les 3 GREES (ou PHORCYDES) nommées DINON, ENYO et PEPHREDO, symbolisées en écume de mer, propre du doute affectant la navigation

Nordiques >> GOBELINS, des NAINS forgerons souterrains qui façonnent des bijoux pour les déesses

Occident >> FARFADETS (ou Esprits follets) malicieux et fourbes

 

   Copyright Mythes-religions ©

génies malfaisants

GÉNIES MALFAISANTS

En terminologie stricte, un démon est identique à un génie, dont le rôle peut être faste ou néfaste.

Le langage courant a plutôt tendance à assimiler le mot démons exclusivement à ceux qui sont néfastes. Ce paragraphe leur est réservé

Il existe une incroyable profusion de démons dans toutes les religions (même dans celles qu'on croit être sans magie) Il apparaît une hiérarchie inter-religieuse, qui s'exprime par la liste synoptique ci-après :

J51-les 7 princes et princesses en magie 

Les 7 grands démons primordiaux sont >> BELZÉBUTH (ou Baal Zebub) dans la bible, LILITH (ou Déesse noire) au Moyen-orient, EURYNOME chez les Grecs, LUCIFER (ange déchu) dans la bible, SATAN (ou Malin, ou Iblis), dans la bible et qui correspond à AKOUMA au Japon, MOLOCH chez les Ammonites et PLUTO(N) chez les Gréco-latins

 

J52-les 16 ministres démons en magie

Les plus connus sont ASMODEE, BAAL, BELIAL, LEVIATHAN, MAGOTH, ORIAS, PROSERPINE (CORE)

Les autres sont ADRAMELECH,  ALASTOR, AMAYMON, ARITON, ASTAROTH, BAALBERITHE, MAITRE LEONARD, NERGAL et PAYMON

 

J53-les 7 ambassadeurs démons

sont nommés BEHEMOT, KOBAL, MAMMON, MARTINEY, NYBBUS, RIMMON, THAMUZ (Moyen-orientaux pour la plupart)

 

J54-les génies-démons néfastes en magie

Afrique centrale >> MAMYWATA, esprit des eaux, est une mangeuse de marins

ainsi que les BORIS, distributeurs de maladies

Bible >> AZA(Z)EL et les GRIGORI ainsi que les EXOUSIAS, sont de mauvais esprits de hauts rangs

Espagne >> les DRACS, démons des eaux tumultueuses

Grèce >> On y trouve les STYMPHALIDES (du lac Stymphale), oiseaux monstrueux lançant des dards de fer sur les passants-Les TELCHINES, magiciens grecs destructeurs, au regard inquiétant, apportant les épidémies et famines.Ils furent ensuite transformés en étocs, près de Rhodes

Grèce >> Les LAMIES dévoreurs de passants

Grèce >> L'HYDRE DE LERNE, monstre symbole d'invulnérabilité, avec 9 têtes qui repoussaient aussitôt coupées et qui noyait les passants dans ses marécages

Grèce >> Le SPHINX posait des énigmes aux voyageurs et les dévorait s'ils ne savaient répondre

Incas >> Le serpent céleste, se nourrissait du cœur des hommes

inuits >> TUUMMAIT est un monstre dévoreur

Mésopotamiens >> Les 7 SIBITTI, génies démoniaques dévoraient l'intérieur du corps

Mexicains anciens >> Des GEANTS casseurs

Toutes civilisations >> Les démons sont jeteurs de perturbations physico-psychiques , comme les maladies, addictions, dissolutions des mœurs, possessions, malédictions

 

   Copyright Mythes-religions ©

les génies (ou démons)

LES GENIES (ou DEMONS)

Etres fondamentalement puissants dans le magianisme, les démons sont innombrables

La définition pure de démon est ''esprit, ou génie, représentant une puissance suprapsychique, orientant le destin vers la tentation, le plaisir ou l'ombre''

Le terme  ''démon'' est donc très ouvert : il y a des démons très néfastes (dits aussi génies malfaisants), des démons douteux (dits plutôt génies équivoques) et des démons  fastes (ou bons génies)

Les démons sont en général dénommés génies quand ils ne sont pas franchement mauvais. Ils ont un rôle parallèle à celui des dieux dans les religions ; donc on trouve pareillement des génies minéraux, végétaux, animaux et proto-humains.

   Copyright Mythes-religions ©

les mythes concernant la magie

LES MAGIES

J11- Définition du magianisme

L'homme confie à la religion le soin de gérer son destin. Mais il n'est pas facile de faire intervenir les dieux pour rendre ledit destin favorable. Alors l'homme invente des moyens ésotériques et occultes, supposés pouvoir influencer les dieux en sa faveur : c'est le domaine de la magie

Le magianisme (doctrine à base de magie) suppute la présence de forces surnaturelles, complémentaires aux forces transcendantes religieuses, qui pourraient (grâce à des actions formellement réglées), produire des effets réels (bien qu'irrationnels), sur le destin humain.

La magie est réputée influencer le(s) dieu(x)- alors que la religion ne fait que solliciter et vénérer le(s) dieu(x)-

La magie ne répond aucunement à une notion de causalité (elle ne présente pas de cause à effet)

Les structures magiques ont à peu près même constitution que les structures religieuses, avec des entités agissantes principales qu'on dénomme Génies, avec un panthéon constitué d'êtres secondaires (des génies adjoints).Le magianisme a un dogme en général simpliste et s'appuie sur des individus de liaison (des mages, qui cependant ne forment pas de "clergé")

La magie ne supplante pas la religion, elle ne fait que l'accompagner, la conjoindre.

Le principe magique (l'équivalent d'un dieu de la magie) est défini par un nom précis dans la plupart des civilisations >>

TEÔTI (chez les Aztèques), CERRIDWEN (chez les Celtes), ISIS (chez les Egyptiens), TANA (chez les Etrusques), HECATE (chez les Grecs), KALI (chez les Hindous), THORGERD (en Islande), MANA (en Océanie), DIANE (à Rome)

 

J12- Les méthodes divinatoires

Leurs définitions 

Un augure est l'analyse (par un spécialiste de magie) de l'état environnemental du ciel et des êtres vivants avoisinants (à travers les entrailles d'êtres que l'on a sacrifiés)

Un auspice est l'analyse (par un spécialiste nommé aruspice) de l'état environnemental des oiseaux (exclusivement)

La divination est une utilisation de procédés irrationnels pour faire une prédiction (deviner l'inconnu)

Et elle s'applique à la recherche de l'avenir, du passé enfoui, des causes de phénomènes étranges, des mystères, des secrets

Les moyens divinatoires sont :

- l'analogisme (l'assimilation du caché avec le réel)

- l'astrologie (la liaison supposée du corps avec le cosmos)

Le support essentiel de l'astrologie est le zodiaque, un découpage du ciel en 12 zones égales, incluant chacune une constellation principale et dont chacune est supposée être en relation avec une partie du corps humain >>

BÉLIER (la tête)-TAUREAU (le cou)-GÉMEAUX (le thorax)-CANCER (l’estomac)- LION (coeur et vertèbres)-VIERGE (les intestins)-BALANCE (le système urinaire)-SCORPION (le sexe)-SAGITTAIRE (les cuisses et le foie)-CAPRICORNE (la peau et les os)-VERSEAU (les jambes)-POISSONS (le sang et les pieds)

Le zodiaque grec est en permanence parcouru par APOLLON

- la cabalistique est l'interprétation des phénomènes ésotériques

- des éléments du folklore (un ensemble d'us, formant le ''génie d'un peuple'')

- la mantique (les mancies) est une extraction de signes supposés contenus dans une quelconque matière, et ces signes permettraient de tirer une projection sur le futur

Il y a environ 400 mancies, dont bibliomancie, cartomancie, démonomancie, hippomancie, géomancie, nécromancie, uromancie, etc...

- le métapsychisme (ensemble de phénomènes psychiques paranormaux)

- l'occultisme -ou sciences occultes- est une relation entre (les forces invisibles et irrationnelles du cosmos) et (notre destin)

- le spiritisme est la relation avec les éventuels esprits, surtout morts. On y trouve la nécessité d'un paraclet (esprit ayant fonction d'instruire)

L'oracle  est la réponse (interprétée par un spécialiste) à une question posée à un génie de magie

(oracle est un mot utilisé aussi en religion et il concerne alors la question posée à un dieu)

La prédiction est la prévision de l'avenir, par n'importe qui et à l'aide de n'importe quelle méthode. Elle est dite parfois double vue

La précognition ou prémonition est un avertissement para-psychique (en soi-même), à travers lequel on croit percevoir l'apparition prochaine d'évènements pressentis

L'intuition et la préscience sont des quasi synonymes, et ces termes s'appliquent aussi aux pressentiments d'ordre religieux

Le présage est la réponse (à soi-même) d'une étude environnementale qui nous apparaît anormale et donc susceptible de modifier notre destin

Le sixième sensest la qualité supposée d'un individu, lui permettant de percevoir en mode extrasensoriel, les tendances du monde réel et du monde caché (il n'y a pas forcément de prémonition)

 

Applications des méthodes divinatoires

France >> Bien qu'elles n'aient pas de connotations religieuses ni magiques, il faut citer les prophéties de NOSTRADAMUS (médecin un peu astrologue v. 1550)

 

Grèce >> Les oracles étaient exprimés usuellement en vers et c'étaient les plus augustes des prédictions, tout en restant de valeur ambigüe

Rome >> Les présages romains étaient utilisés pour n'importe quel type d'action ; il y avait 7 examens d'attitudes qui déterminaient l'orientation d'un présage >> (les paroles, les noms propres, les tressaillements du corps, les éternuements -d'où l'expression ''à vos souhaits'', les sifflements d'oreilles, les chutes anormales, les rencontres de gens ou d'animaux antipathiques)

Certains animaux étaient de mauvais augure >>

- la mésange (à Rome)

- le hibou, oiseau de tristesse et de solitude (pour les Arabes)

- le corbeau (pour les Celtes, Nordiques et Améridiens)

- l'aigle (pour les Grecs)

- les chats noirs (pour les Européens)

Diverses civilisations >>

Certains objets, plus ou moins naturels, sont dits porteurs d’actions sur notre destin >>

- la baguette divinatoire (dite parfois verge de JACOB) permet l'heureux aboutissement de recherches, y compris minières

- la baguette de sourcier permet de trouver des eaux souterraines

- le cairn (ou caern breton, ou inukshuk inuit) est le symbole de présence humaine, propre à fixer le destin en ce lieu (c'est un tas de cailloux)

- l'eau lustrale (celle dans laquelle on a plongé un tison issu d'un feu sacrificiel) a un rôle purificateur et inducteur d'énergie cosmique

- l'étoile (Lithuanie-Caucase-Grèce-Latium-France) est faste (l'étoile filante autorise la réalisation d'un souhait)  La représentation graphique de l'étoile est souvent un polygone croisé

- la graphologie est supposée établir une relation entre la graphie d'un individu, son égo et même son avenir

- la lyre magique d'ORPHEE (Grèce) était à 9 cordes (en rappel du nombre de muses) et avait des qualités magnétisantes et enchanteresses envers tous les êtres rencontrés

- les membres gauches d'un individu sont réputés bénéfiques (se lever du pied gauche)

- le pendule est un détecteur de choses cachées (objet, maladie, être momentanément disparu...)

   Copyright Mythes-religions ©

rites magiques

RITES MAGIQUES

J61- Les dogmes magiques

Les dogmes exprimant les bases des magies sont surtout définis dans :

--Le grand papyrus (v.l'an 400)

--Le livre ''La magie'' de Cornelius Agrippa (en 1510)

--Quelques  autres anciens grimoires (dont celui du pape Honorius III en 1220)

 

J62- Les rites de dévotion magique envers des objets

L’occultisme -ou sciences occultes- est l'action de forces cachées et secrètes sur notre destin. Il se pratique à travers des objets à connotation magique tels que >>

Amérindiens >> Le cercle magique, ou cercle sacré ou cercle d'influence, donne accès au sacré universel. Il permet d'éloigner les influences néfastes

Les bourses sacrées sont des bourses remplies d'amulettes, de plumes, de pierres....

Celtes >> Le chaudron magique symbolise l'abondance, l'initiation et le renouveau 

(Chrétiens) >> Les reliques du Christ ainsi que celles de tout le panthéon auxiliaire sont l'objet de rituels magiques, par exemple l'adoration de calices, de cloches (inventées au VII° siècle), de pierres, de médailles, d'images, de chrème, d'eau bénite etc, tous ces objets étant décrétés posséder des pouvoirs spéciaux

 Estoniens >>Le casque magique KUUTEST

Grecs >> Le casque magique, tel la Kynée qui est une coiffe en peau de chien rendant  invisible HADÈS, le dieu des Enfers

Grecs >> La roue de la fortune dite TYCHÉ

Grecs >> Le caducée (entrelacs de 2 serpents avec ailerons) est (pour HERMES le Grec , ou MERCURE le Latin ) le symbole de la fusion des 2 magnétismes magiques, celui du serpent de la lumière créatrice et celui du serpent de feu éternel, qui dévore pour régénérer.

Lapons >> Le tambour magique

Méditerranéens >> Le cercle magique, délimite une zone d'influence magique

Occident moderne >> La machine magique, rend l'homme invisible

Toutes civilisations >> La pyramide (même de petite taille) est supposée inclure en elle une certaine puissance qu'elle rayonnera ensuite

L'anneau magique est censé impliquer la liaison entre les êtres, soit pacifiquement (tels l'anneau marital, l'anneau pontifical, les 5 anneaux olympiques), soit avec domination, tel

l'anneau dit "sceau de SALOMON", qui permettait à ce roi hébreu (-950) de garder communication avec les génies, les démons et même les animaux

Le nœud serré (cousin de l'anneau) est le symbole d'une contrainte, d'une servitude

La mantique est la consultation d’un quelconque support aléatoire pour en tirer une projection sur le futur >> Il y a plus de 400 mancies, dont cartomancie, géomancie, nécromancie, ophiomancie, pyromancie, sidéromancie, etc....

Le magnétisme (en magie), est l'expression choisie pour définir toutes les forces inconnues qui peuvent prétendre agir sur le corps et le psychisme humains

 

J63- Les rites d'expression du corps humain

-- des manœuvres excessives du corps

 

Afrique >> Les danses à rythmes longuement répétitifs

Chrétiens >>  La transsubstantiation est la prétendue inclusion du corps de Jésus-Christ dans  certains aliments (pain et vin)

 

 Grèce >> Le vol humain avec les essais de DÉDALE et ICARE (voir § E33)

Grèce >> Les passe-murailles (dont le lynx est le symbole)

Toutes civilisations >> La lévitation des saints et des illuminés

Toutes civilisations >>  Les fakirs et prestidigitateurs

-- des rites d'introspection-méditation

Orient >> Le Mandala est une réalisation artistique, devenant la fixation spatiale d'une méditation.Un mandala (ou cercle sacré) est une peinture, ou une mosaïque, ou une sculpture ayant comme base un cercle, autour duquel sont adaptés artistiquement des compléments géométriques

-- des rites alimentaires

L'expression de la magie est favorisée par des produits que les mages ou les dieux ingèrent (excitants, aphrodisiaques, stupéfiants)

Grèce >> Le vin, cadeau du DIONYSOS (orphisme grec) ou du BACCHUS (romain) entraîne des extases magiques délirantes

Grèce >> Le nectar, l'ambroisie, le kykéon étaient des breuvages destinés aux dieux (leur composition fort peu explicitée, était sans doute de base alcoolisée avec miel, champignons, plantes hallucinatoires et aromatiques)

Nordiques >> L'hydromel, boisson donnant la sagesse, est surtout réputée consommée par Odin qui, malheureusement, devra donner l'un de ses yeux pour en acquérir l'usage

Proche orient >>  Le soma (Inde) et le haoma (Perse) sont des boissons magiques, permettant de trouver l'éternité

Scandinavie >> Les BERSERKIR, guerriers-fauves, se droguaient pour devenir insensibles à la douleur et se battre comme des ours

Toutes civilisations >> Les produits hallucinatoires: stupéfiants, drogues, opiacées, psychotropes et L.S.D impliquant le psychédélisme

des rites de transes

Ces rites correspondent à une perte de sensibilité, qui est supposée mettre l'âme du sujet en communication avec le ciel.La transe est un phénomène rattachable aussi bien à la religion qu'à la magie :

Africains, Amérindiens, Asiatiques >>> danse du feu, danse du soleil

Soufisme >> Les derviches tourneurs (leur danse tourbillonnante autour de « l'axe du monde » est dite sema)

Vaudouisme >> La marche sur le feu (symbole de pureté et de vérité)

 

J64- Les rites d’accessibilité aux esprits

- La théurgie concerne les rites envers des lieux (ou phénomènes), permettant, grâce à des pratiques magiques, d'accéder aux puissances surnaturelles fastes (les bons dieux)

- La goétie est le contraire de la théurgie : il s'agit ici d'atteindre les démons (toujours par la magie)

- La magie blanche est l'invocation des forces "naturelles" cachées, à des fins fastes (altruistes ou personnelles)

- Les magies rouge et bleue, sont des cas particuliers de la magie blanche       

- L'exorcisme est l'intervention permettant de faire sortir du corps d'un individu, un ''esprit'' qui en a précédemment pris possession

- Les incantations

Il est usuel de demander des faveurs à un génie, à travers l'émission d'incantations

-- Voici une définition de l'incantation, d'après un mage >> ''formule tantrique mathématique qui apporte des bienfaits particuliers, en agissant concrètement sur les plans mental, psychique et physique, et rejoignant les Analogies relatives aux Lois Cosmiques, où chaque nombre rejoint les Energies des Idées Fondamentales issues de chaque Sphère de l’Arbre de Vie de la Kabbale'''    Sans aucun doute, c'est magique !

-- Une incantation classique est de prononcer "sésame" pour ouvrir une porte (çà marchait pour ALI BABA)

-- Une autre incantation célèbre est la prononciation de ABRACADABRA, un mot-talisman pour tout résoudre, car cela permet l'éloignement des démons

-- D'autres incantations s'adressent aux esprits bénéfiques, en y incluant le chiffre sept, qui a toujours connotation magique, comme vu au chapitre ''lune''

 

J65- Les lieux où l'on peut rencontrer les esprits

Il s'agit en général de sites grandioses, difficiles d'accès, où la présence magique et ésotérique d'un être supérieur est supposée probable

Allemagne >> La forêt hercynienne (entre Rhin, Danube et Elbe), avait une taille et une densité permettant d'abriter:  les pourchassés, les animaux fabuleux archaïques, la route de l'ambre et des génies sylvestres

Christianisme >> Il propose le ''monde des esprits'' dit aussi ''le ciel'', lieu (assez mal défini) où l'on doit rencontrer des esprits qui aideront à atteindre la félicité

France >> La forêt de Brocéliande (Bretagne) est le lieu d'évolution du devin MERLIN, de la fée MORGANE (demi-sœur du roi ARTHUR), de la fée VIVIANE (nourrice de LANCELOT) ainsi que de quelques chevaliers de la table ronde. Merlin y est encore actuellement présent, ni mort ni vivant, enfermé dans l'esplumoir (une bulle d'air cachée sous un rocher)

France >> La vallée des merveilles (Mercantour) est un site de moyenne montage, couvert de 40.000 gravures datant de # 5.000 ans.Leurs significations sont d'ordre cosmologique magique et métaphysique

Himalaya >> L'AGARTHA est un monde fictif souterrain hymalayien, dans lequel vivraient des mages possédant la connaissance intrinsèque absolue

Pérou >> MATCHU PITCHU est un village abandonné par les Incas; sa construction de mode cyclopéen, à haute altitude (2.400 m) et ses représentations gravées d'animaux anté-préhistoriques en font un exemple de magie architecturale archaïque

Tanzanie >> Le KILIMANDJARO est le ''toit de l'Afrique'', exhibant depuis ses 5800 m, ses neiges éternelles qui dominent l'immense chaude plaine environnante, et proche par ailleurs du berceau de l'humanité. Sa stature et ses accès luxuriants (rappellant un peu le paradis terrestre) en font un habitat privilégié des Esprits

 

J66- Les excès dans les magies

La magie noire est destinée à nuire aux autres (perturber néfastement leur destin)

Elle cherche les moyens d'accés auprès de SATAN.

Les divers cas de magies excessives se décèlent à travers :

- la sorcellerie = pratique magique effectuée par le truchement d'un sorcier qui essaie d'atteindre les ''énergies cachées'' (ou ''forces secrètes maléfiques'') de la nature

Il cherche donc cela dans les plantes, les astres ou autres supports.

Mais il y a toujours ici volonté du sorcier d'apporter une nuisance à un destinataire

- les messes noires = parodies de messes catholiques, volontairement sacrilèges où figurent aussi les nécessaires intronisation et initiation d'appartenance à une secte

- les rites du vaudouisme = introduction dans la religion de base chrétienne, d'une partie d'animisme et de magie

- les maléfices (et leurs cas particuliers, les sortilèges), sont des actions de sorciers pour nuire à une personne et à ses biens.

- les charmes sont des sortilèges adoucis

- la possession   est une imprégnation de la personnalité par une influence maléfique (esprit)

-la fascination est l'emprise exercée sur une personne par un autre personnage prestigieux qui présente (même inconsciemment ou mensongèrement) un pouvoir d'attraction, un enthousiasme magnétisant

   Copyright Mythes-religions ©