K3-MYTHES RELATIFS aux STRUCTURES du MONDE

comment le monde est-il structuré ?

COMMENT LE MONDE EST-IL STRUCTURÉ ?

K31-La structure fondamentale du monde est le cosmos (c'est à dire le vide sidéral 

avec ses composants internes, qu'on nomme parfois Métagalaxie) 

Ses éléments les plus évoqués dans les mythes sont :

 

a.La sphère céleste  (les cieux)

Les divinités qui y sont affectées sont dites ouraniennes 

 Grèce >> ATLAS, géant fils de JAPET et mari de sa nièce CLYMENE, osa combattre les dieux, mais en punition, il dut porter à jamais la sphère céleste.

 Mongolie >>  TENGRI est l'espace omniscient, à facettes

 

b.Les constellations

Elles sont en général (surtout chez les Grecs) créées à l'occasion de la punition d'un personnage qui a commis une quelconque faute envers la morale divine : il se retrouve alors expédié au firmament astral et devient par exemple la Grande ourse, ou le Scorpion, ou le Cocher, ou Cassiopée, etc) 

 

c.L'étoile du matin et du soir

C'est VÉNUS pour les Latins ou INANNA à Sumer

 

d.Le soleil est omniprésent dans toutes les mythologies-- il est dénommé >>

–-TONATIOUH (chez les Aztèques) chez qui il apparaît dans 5 mondes successifs, entrecoupés de cataclysmes (soleils du jaguar, du vent, du feu, du déluge, du mouvement)

---SHAMASH ou BELUS ou AYA (chez les Babyloniens)

---EGUZKI AMANDRE (chez les Basques)

–-ATOUM-RÂ, oeil du ciel (en Egypte ancienne)

–-ASSABINUS (en Ethiopie)

–-HELIOS (en Grèce)

–-INTI, issu de l'oeil de Kuntur le condor, oiseau sacré (chez les Incas)

---HUITZILOPOCHTLI (chez les Nahuatl

–-SWENTOWID (Sventovit) (en Slavonie)

–-ELAGABALE (en Syrie antique)

 

e.La lune est présente avec une fonction de fertilité du monde   

Elle apparaît sous les vocables de :

---ANJEA (chez les Aborigènes Australiens)

---MAWU (chez les Africains du centre)

---ALILAT (chez les Arabes)

---COYOLXAUHQUI ou IOUALTECHTLI (chez les Aztèques)

---ILARGI AMANDRE (chez lez Basques)

---AYYUR (chez les Berbères)

---ARASY (chez les Guaranis)

---MYLITTA (chez les Persans)

---PE (chez les Pygmées)

---GLYCON, l'oracle en forme de serpent lunaire (chez les Romains)

 

f.La lune et par ailleurs présente dans une fonction de découpage du temps (de strictes périodes ou phases)  Ses dénominations sont alors >>

Egypte ancienne >> THOT

Grèce ancienne >> TROBOMOS, lune tricéphale, qui est dénommée, selon la lunaison

--ARTEMIS (la lune pleine) --PHOEBE ou PHEBE (la lune en forme de croissant)--et HECATE (la lune nouvelle) Cette nouvelle lune est vénérée à travers des fêtes, comme les NEOMENIES

Incas >> QUILLA ou KILYAMAMA est la lune

Rome ancienne >> DEA FECALIS ou TRIVIA, avec, comme en Grèce, les 3 têtes selon la lunaison : LUX ou LUNA (pour la lune croissante ou décroissante), SELENE (pleine lune) et DIANE (nouvelle lune)

Les variations d'aspect de la lune (ses taches et ses quartiers), sont souvent l'objet de mythes à connotation cosmique (le soleil mange la lune, des cendres sont jetées dessus, les étoiles la font changer, les éclipses la font dormir.........)

g.La lune est enfin présente dans une fonction de prédiction (présages), parce que ceux-ci sont plus subtilement appréhendables la nuit :

Mésopotamie >> SIN (ou NANNA) est la lumière mystérieuse

Et quand Sin se cache (éclipses), il y a danger

Europe >>-Les présages sont soit fastes (guérisons, mariages heureux, plantations bénéfiques), soit néfastes (folie, troubles climatiques.....)  

K32-La puissance (ou l'énergie) cosmique sont nommées

---MARI la Nature (chez les Basques)

---EROS archaïque, le puissant désir (chez les Grecs)

---BERESHIT le principe fondateur  (chez les Hébreux)

---INDRA la force des cieux et VARUNA l'énergie universell (chez les Védiques)

---GUENO le tout-puissant (chez les Peulhs)

---CYBELE  grande mère des dieux (chez les Romains)

---ENERGIE du VIDE (pour la Science moderne)

-De tous temps, les planètes et groupements d'étoiles furent affectés de noms de dieux ou de héros

Exemples : Mars, Neptune, Jupiter, Saturne, Uranus, Pluton, Titan, Io, Pléiades, Six frères, Mata-Riki....

 

K33-Des structures mythiques géométriques sont souvent proposées pour appréhender le monde

a-Structures pentaédriques

La structure pentaédrique de l’univers est dite quintessence et elle comporte 5 éléments constitutifs (chez les Grecs) à savoir l'air, le feu, la terre, l'eau , l'éther

Similairement en Chine, on trouve les 5 processus de gestion du monde chinois (métal, feu, terre, eau, bois)

Egalement, chez les Juifs, 5 éléments constituent le monde (4 matériels + le souffle ''shin'')

Chez les Américains précolombiens, c'est le temps passé qui est décomposé en 5 périodes inégales, chacune dominée par un soleil, qui à chaque fois est détruit par les éléments tempétueux, avant que de renaître sous une autre forme (actuellement on a un soleil de 5° version)

En Chine, c'est une étoile de feu pentaédrique

En Grèce, on institua une structure à 5 temps (les 5 âges, ou 5 siècles ou 5 soleils) sous le nom de mythe hésiodique. On y définissait :

--l'Age d’or (tout y est innocence, justice, bonheur, abondance, mort douce)

--puis l'Age d'argent (l'homme y est inerte, mou, faible, puéril et stupide)

--puis l'Age d'airain (l'homme est robuste, ingénieux, mais violent et apparaissent alors le mal, l'injustice et les combats)

--puis l'Age des Héros (les hommes sont justes, vertueux, mais la nécessité du travail apparaît)

--puis l'Age de Fer (où le vice, l'amoralité, la corruption, l'hybris sont désormais présents)

Au Japon, un groupe de 5 divinités primordiales du Chaos

Au Mexique ancien, il y avait la même notion que chez les Grecs

Au Proche-orient, était présente l'étoile à 5 branches (pentagramme)

 

b-Structures axiales

--Un axe du monde horizontal, symbolise l'ensemble immanent des possibilités manifestées par un état de l'être (# ipséité)

--Et un axe du monde vertical évoque la liaison cosmique (Hiérogamie) entre la Terre (où est l'Homme) et le Ciel (où sont les Dieux)

Par exemple :

Afrique de l'est >> WAK est le créateur suprême et il est l'axe du monde, tenant le ciel éloigné de la Terre

Angleterre >> Les mégalithes de STONEHENGE sont destinés à la liaison homme-dieux

Egypte >> SHOU (le dieu de l'air), soutenait l'espace entre la Terre (Geb) et le Ciel (Nout)

Lithuanie >> le même rôle fut tenu par VERPEJA

Maoris >> PAPATUANUKU et RANGINUI sont les agents de liaison hommes-dieux

Méditerranée >> L'axe du monde vertical (Axis mundi), est symbolisé par la verticalité du mégalithe ou celle de l'arbre (genre pin ou chêne)

Moyen orient >> L'axe vertical de liaison Homme-dieux est symbolisé par l'échelle de Jacob (Hébreux) ou par une ziggourat (Babylone)

Océanie >> TANE est la divinité qui sépare le ciel (où est l'éternité) de la Terre (où est la mort) afin de permettre à la vie de subsister

Tane tient en outre les 3 paniers du savoir et il créera la femme, avec du sable

Orientaux >> le TAIJI TÛ, est la liaison Yin-Yang

Sumériens >> DAUSH PYTAR était le lien Homme-Ciel

Tatars>> c'est ici JAJYK KHAN qui fait la liaison

 

c-Structures circulaires

Chine>> Un cercle-nombril du monde, symbolise l’initialité (TOMSA)

Cas général >>Un arc de cercle (l'arc-en-ciel) explique une structure partielle du monde et qui est >> un ourlet dans le manteau du soleil (Sibérie), un bol de peinture pour colorier les oiseaux (Germains), un vêtement du grand esprit (Yukis), une fente du ciel rebouchée par 7 pierres (Chine)

 

K34-En plus d'une structure géométrique, le monde acquiert une structure temporelle dans ses origines :

--soit elle est incluse dans le principe primordial (voir chapitre magma préexistant)

--soit il y a apparition du dieu-temps >>

CRONOSen Grèce, SATURNE à Rome, HEH en Egypte ancienne,VISHNOU en Inde, PACHACAMAC chez les Incas

*Cronos est un inquiet: il ne veut pas que ses enfants le détrônent et il les mange dès leur naissance. Le 6° enfant (Zeus) est sauvé par sa mère Rhéa, qui donne à manger à Cronos une pierre enveloppée d'un lange, ce qui sera un excellent leurre.La pierre est nommée OMPHALOS, le nombril (centre) du monde.

K35-La nature a horreur du vide

Le vide est en permanence comblé par la matière qui le côtoie. Les exemples usuels sont d'une part, un gaz quelconque (qui occupe tout l'espace disponible qu'on lui offre -si la pression le permet-) et d'autre part, la matière sidérale qui s'étale dans le cosmos, dès qu'elle le peut (même si la densité moyenne n'est que de 1 atome par mètre cube)

   Copyright Mythes-religions ©