T9--MYTHOLOGIES des RELIGIONS à DOUTES

mythologies des religions à doutes

MYTHOLOGIES des RELIGIONS à DOUTES

Ces religions présentent des doutes ou des incertitudes :

-soit envers leur dogme (qui peut être incomplet, ou partagé ou bâclé)

-soit envers leur structure principielle (par ex. négation de la transcendance)

-soit même elles n'ont de religion que le nom, mais sans en avoir la fonction

 

T91-Exemple du monisme restreint (dit immanentisme)

C'est un monisme où l'on ne cherche pas à accéder à la transcendance (donc une espèce d'athéisme).On se contente de rester dans une immanence, certes simpliste, mais représentant l'amour de la vie et finalement, ceci est très capable de donner la sérénité athée

C'est d'ailleurs la version atomiste des anciens (Démocrite, Épicure, Lucrèce) pour lesquels tous les éléments de l'univers (y compris l'âme et l'esprit) sont entièrement constitués d'atomes combinés, qui meurent en même temps que le corps. Toutes ces combinaisons atomiques sont fortuites, sans besoin de transcendance, ni de déité, ni de finalité

T92-exemple de l'athéisme transcendantal 

Certains systèmes, conçus comme des religions, ne proposent pas de partie ''divine'' dans leur structure : on nomme cela athéisme. On n'y trouve dieu, ni dans l'immanence, ni dans une transcendance. La transcendance est remplacée par une ''Puissance cosmique'', qui n'est pas une divinité, mais simplement un ''grand tout'', incluant une immensité spatiale, une fonction logique, une structure scientifique et pragmatique, un fond spirituel mais amoral et une faculté cognitive lui autorisant un contact avec l'homme

Les Nihilistes >>-prétendent que rien n'est respectable ni établi (le mal vient, le bien provient)

La Nouvelle église athée >>--(XXI° siècle) propose des rites copiés sur la chrétienté, mais sans connotation religieuse

Le Raelisme ou MADECH >>-est une religion athéiste récente (1974), qui propose des créateurs non divins (ce sont des êtres extraterrestres humanoïdes) et un dogme très succinct, à base de tolérance et de liberté morale

Monde moderne >>-EINSTEIN a évoqué une ''religiosité cosmique'' c'est à dire la conscience d'appartenir au cosmos universel. Mais cela n'a rien à voir avec une structure religieuse

 

T93-religions à syncrétisme

Ce sont des religions résultant de l'association de plusieurs dogmes religieux, dont chacun constitue l'un de leurs composants élémentaires. Elles sont pratiquement toutes dualistes, car les éléments inclus sont multiples et entraînent l'apparition d'oppositions b

Quelques exemples de syncrétisme >>

-Les Variantes du bouddhisme--nommées Bôn, Zen, Caodisme, Lotus blanc, Nichiren, Tao, Bouddhisme tibétain, Lamaïsme, Shinto, Shingon, Shugendo, Sahajayâna, ainsi que quelques sectes modernes bouddhistes sont des syncrétismes. Le dualisme y est là, patent (avec le yin féminin et le yang masculin) Toutes ces variantes bouddhiques ne sont toutefois pas intégralement dualistes. Leurs structures sont assez similaires au bouddhisme ancien, imprégné de védisme, mais avec des mots différents et des adjonctions provenant d'autres religions (par exemple des démons, des fantômes, des animaux, des rois héros)

-Le christianisme basique avec diverses inclusions

ces inclusions pouvant être :

--d'origine animiste (dans le Santérianisme, le Yoruba, l'Urantia)

--d'origine communiste et polythéistes bretons (chez les Eonistes)

--d'origine (paganisme + magie) (chez les Ethnophores ou Paganizants)

--d'origine manichéiste et religions mésopotamiennes (chez les Mandéens ou Sabayens)

--d'origine Massalienne primaire (chez les Hypsistariens ou Hupsistaires) associant catholicisme, zoroastrisme, judaïsme et magie

--d'origine chrétienne messianique naissante avec judaïsme (ce furent les Nazaréens ou Nasöriens)

--d'origine astrolâtrie animiste (chez les Théosébites)

--d'origine zoroastriste (chez les Thondraciens d'Arménie)

--Le Candombé, religion sud-américaine est un syncrétisme de totemisme africain et de christianisme

--Les Dravidiens-(comprenant les Canaras, les Malayâlams, lesTamouls, les Toulous), syncrétisent le chamanisme et le brahmanisme

-L'irènisme est une forme un peu particulière de syncrétisme : c'est la proposition d'unification des diverses religions sous un dogme commun (on dit œcumènisme  quand il s'agit de religions chrétiennes). Exemple les Episcopalistes, syncrétistes catho-protestant et les Rhétoriens, multithéistes

-L'islam basique avec de vagues inclusions chrétiennes (chez les Druzes) ou bien quelques insertions byzantines et grecques (version dite Ghoulât) ou bien encore  islamo-hindouistes (chez les Yasdanistes et Yézidistes)

-Le Kabbalisme musulman-(ou Dönme) est issu de juifs convertis au XVII° siècle

-Le Macumbisme-et le Vidun-sont les cousins du candombé des Cabocles (Indiens devenus chrétiens)

-Le Manichéisme-est usuellement considéré comme l'exemple dualiste (l'homme a été créé par le choc entre la lumière--où siège le royaume divin et immortel-- et les ténèbres, où règne l'empire du mal et de la mort) Les sectes des Acuens, des Adelphiens, des Albanais furent très voisines du manichéisme originel

-Le Mazdakisme-est un syncrétisme entre le mazdaïsme et le manichéisme

-Le Mysticisme païen recouvre un certain nombre de mouvements, y compris ceux à tendance ésotérico-racistes, comme l'armanisme, l'irminisme

-Le Néopaganisme-concerne quelques religions (souvent modernes) qui sont des syncrétismes (mélanges) entre diverses autres sources religieuses plus anciennes, certaines avec insertion de magie

-Le Paganisme sémitique, syncrétise les archaïques paganismes de Canaan (Mésopotamie)

-Le Rastafari, est un syncrétisme né vers 1930 (Caraïbes et Somalie)

-Les religions dites modernes, comme celles du new-âge sont des syncrétismes soit socialement humanitaires, soit au contraire égoïstes.

-La ''Religion naturelle'' est une proposition de religion philosophique et universelle, faisant fi des dogmes usuels trop complexes, mais restant dualiste

-Le Rodisme, syncrétise des paganismes slaves

-Le Shinshukyo est le nom de l'ensemble des religions syncrétiques modernes du Japon (il y a plusieurs milliers de variantes, dont le Tenrikyo)

-La Wicca-est une religion moderne, à base de polythéismes européens , de chamanisme, de magisme. Ses rites syncrétiques incluent des mystères (initiations secrètes), des révérences envers les éléments ou énergies naturels, un intérêt pour les réincarnations

 

T94-quasi-religions

Les quasi-religions n'ont souvent de religieux que le nom

En voici quelques exemples >>

-Le culte du cargo (Mélanésie) affirme que la pérennité de l'avenir d'une société humaine est liée à la fréquence de passage d'un cargo en un lieu (ce bateau possédant une apparente magie, puisque le cycle de ses passages apporte un soudain bien-être aux habitants, grâce aux marchandises qu'il déverse)

-La scientologie (U.S.A.) , à l'aide d'une méthode laïque, dite ''dianétique'', prétend rationaliser les liaisons corps-âme et favoriser par l'introspection la maximalisation des états de conscience

-Les sectes à proposition suicidaire (Suisse)  comme "Porte du paradis", "Temple solaire"

.sont citées ici à titre de pure curiosité, car par définition, elles ne durent pas très longtemps !

-Human Univeral Energy (Occident) >>, prétend savoir coordonner les énergies corporelle, psychologique et panclimatique....(mais c'est un service payant !)

 

T95-religion politique, para-religion, pseudo-religion

sont des termes qui n'ont en fait pas grand chose de religieux, sinon des similitudes de vocabulaire, car on y utilise des mots comme: dogmatisme, croyance, idéologie....mais ce ne sont que des assimilations, appliquables à des notions laïques

Les religions politiques >> (en tous lieux)-sont des systèmes politico-sociaux imposés par les adeptes à d'autres individus, sous forme de contraintes (communisme, fascisme....)

Mahikari >>--est une secte humaniste (1959)

Le positivisme >>-est une pseudo-religion (1850) où un ''Grand Etre'' domine : c'est l'Humanité

Les sacrements y sont les actes sociaux, la transcendance en est bannie et l'altruisme est une priorité

Le scientisme >> est une conviction (une foi laïque) envers la valeur du raisonnement scientifique. Ce n'est pas une religion, mais la forme de sa pensée s'en approche

La théophilanthropie >>  est une pseudo-religion créée lors de la révolution française, dont les thèmes sont athéistes (pas de dieu, mais seulement un ''Etre suprême'' et un dogme limité au ''culte de la raison'')

Le transhumanisme >>  est une théorie exprimant que les sciences vont permettre, à terme, une amélioration physico-mentale de l'Homme (afin qu'il devienne un surhomme)

 

   Copyright Mythes-religions ©