T8--MYTHOLOGIES MATERIALO-PSYCHISTES

mythologies matérialo-psychistes

MYTHOLOGIES dont les RELIGIONS sont à BASE d'IMMANENCE MATERIALISTE et PSYCHIQUE

T81-on retrouve ici les religions définies au § B816

Elles sont dites de monisme métaphysique transcendantal rationaliste

En général, il y a prépondérance de matérialisme dans ce monisme

C'est la proposition de Leibniz et c'est aussi une vague tendance du protestantisme

L'hermésisme >>-incorpore un peu de magie dans la recherche de rationalisme

Dans ce type de mouvement  hermésiste, on trouve :

L'hermétisme >>-variante de l'hermésisme (monisme transcendantal, avec tendance magique et ésotérique) C'est une doctrine issue de textes dits ''table d'émeraude'' et ''asclépius'' dont l'auteur est HERMES TRISMEGISTE, personnage historique qu'on a voulu ensuite assimiler aux dieux HERMES (grec) et THOT (égyptien). Ce Hermès, le ''trois fois très grand'' a vécu en Egypte vers -2000 et il professait la philosophie, l'alchimie, l'astronomie, la médecine et … la sagesse

La thématique de l'hermétisme est orientée vers le matérialisme expérimental et alchimique, mais n'a que peu de connotations religieuses

 

La Kabbale >>-(ou Qabale) est une secte hébraïque de forme hermétique. Elle accepte bien Dieu, mais à l'état brut (dieu mécanique, sans morale, sans qualités, ne s'intéressant guère à l'humanité) SEPHIROT est la divinité essentielle de la Kabbale et elle se présente sous forme de 10 avatars >> la couronne(= Keter), l'établissement(= Yesöd), l'éternité(= Bezah), la force(= Gebürah), la gloire(= Höd), la grandeur(= Gedüllah), le spirituel(= Binah), le royaume(= Malkhür), la sagesse(= Hökhmah), la splendeur(= Tiferet ) 

Il ne faut pas confondre la précédente Kabbale avec La Cabale >> qui est une science occulte, d'origine grecque peslagique, appliquée à l'étude ésotérique des textes et de la symbolique des religions archaïques

Le Physicalisme >> est un type de religion (ou peut être mieux, de philosophie) moniste, dans lequel l'accès à la transcendance est totalement obéré par un rationalisme, avec lequel on décide que tout est régi exclusivement par les lois de la Physique. C'est une orientation spécifiquement réductionniste.

Les Rose-Croix ou Rosicruciens >> secte de Chrétiens allemands, qui inclue l'alchimie, ainsi qu'une forme moderne de gnose

Les Sectes ésotériques modernes >>- sont également de ce type

Le Spiritisme >>  n'est pas vraiment une religion. C'est une doctrine s'appuyant sur la crédulité portée envers les phénomènes magiques (dont les supranormaux)

 

T82-dualisme platonicien

---revoir définition paragraphe B82---

Les Basques >>-religion polythéiste, présentant cependant un dualisme avec ATARABI (le bien) contre MIKELATS (le mal)

Les Dogons et les Papous >>-Ces peuples reconnaîssent une divinité faste et une autre néfaste

Egypte ancienne >> religion polythéiste, présentant cependant un dualisme avec HORUS l'excellence, contre APOPHIS, le méfait

Les Grecs >> METIS, déesse de toutes les lumières, fut la maîtresse de ZEUS, mais celui-ci l'avala quand elle était enceinte, car il estima que le fils à naître risquait de prendre le pouvoir universel. Zeus en tira ainsi avantage, car il découvrit alors la distinction entre le bien et le mal

La Judéo-Chrétienté >> -institue un dualisme fondamental, avec l'EDEN, lieu où existait l'arbre de la connaissance, sous lequel étaient perceptibles le bien, comme le mal. Mais la religion en fut inquiète et prétendit qu'il ne fallait pas essayer de les démêler. Cet incompréhensible interdit a jeté l'homme (et encore plus la femme) dans la géhenne, définitif enfer, inventé à cet effet

La Chrétienté >>  le Bien est l'apanage de Dieu et le Mal celui de SATAN (personnage équivoque, puisqu'il n'est pas un démiurge, il n'est pas créateur du mal, il est seulement un adjoint de Dieu, ayant mal tourné et chargé simplement d'être porteur du mal)

Le Martinisme >>--fut une secte (1761) de théosophisme moral (voir plus bas)

Le martinisme initia quelques variantes, connues sous les noms de sophiologie,

martinizisme,  willermozisme, martino-papisme.

La Perse ancienne >>--La Perse eut une religion polythéiste, présentant cependant un dualisme entre  AHURA MAZDA (ou Ohrmazd ou Ormuz), le Bien, opposé à ANGRA MAINYU (ou Ahrman ou Arimane) le Mal

 

Les Scandinaves >> de religion polythéiste, présentent aussi un dualisme basique avec VANAHEIM, le représentant du monde faste (celui des dieux Vanes) et JÄTUNHEIM représentant du monde néfaste (domaine des autres dieux)

La Théosophie >> fut (v. 250) un mouvement religieux où l'intuition était censée mener à la transcendance extatique

Le Théosophisme >> -dont celui de H.Blavatski- est une forme d'hermésisme, avec un manichéisme curieusement multiple, car on y fait référence à un triangulisme (Dieux-Nature-Homme) au lieu du dualisme habituel

Cette religion est syncrétique (avec inclusions bouddhique , hindouiste, ésotérique, etc) 

Le dieu théosophique est nommé PRINCIPE UNIVERSEL (ou conscience universelle)

Le Zervanisme >>--était une religion anté-zoroastrienne, où l'éternité (ZERVAN AKARAN) engendrait 2 jumeaux opposés, symbolisant le Bien et le Mal

 

T83-variantes : religions avec magie

En fait, toutes les religions possèdent une part de magie, à travers les rites (transes, tabous alimentaires, adoration d'objets, théurgie, chiffre 7 sacré, idoles divinisées, etc) Mais il en existe qui possédent une plus grosse part de magie, comme celles ci-dessous :

Le Magisme >>-est un dualisme à connotation astrolâtrique (variante zoroastriste)

Le Satanisme >>-est une forme théorique de dualisme (bien vs mal), mais comme ici tout est orienté vers le mal, cela devient un monisme. Il y a un seul dieu, dénommé DIEU le MALÉFIQUE (et il n'y a rien d'autre, sauf quelques démons néfastes). Il y a insertion en outre de rites magiques

Une version édulcorée existe, dite ''Satanisme de Laveyens'' où Satan est une forme de puissance qui est en nous

Il y a également une autre forme voisine, le sadisme  initié par SADE (''le divin marquis'') qui promut ses perversions sexuelles à l'aide d'un éloge du mal, version satanique

Mais, malgré le mot ''divin''- il n'y a ici aucun soupçon de religiosité

Le Vaudou >>zsa zone de création fut le Dahomey, sa zone d'extension est Haïti et les Antilles

Il y a ici un dieu suprême MAWU, multiforme, indescriptible, mais accessible par la magie

Le panthéon (§Y13) comporte peu de dieux mais beaucoup d'esprits, dits LWAS (ou Loas)

Les Lwas sont répartis en 2 familles (RADA et PETRA) ayant chacune d'innombrables enfants. On y distingue GU (le forgeron), HEBIESO (la foudre), PAPA LEGBA (le messager à prières), les GUEDES (esprits des morts, dont les BARONS sont les messagers)

   Copyright Mythes-religions ©