T2--MYTHOLOGIES MATERIALISTES

mythologies à immanence matérialiste

MYTHOLOGIES des RELIGIONS à BASE D'IMMANENCE MATÉRIALISTE

T21-nous retrouvons ici les religions déjà définies au § B21

Elles sont dualistes et sont dites de "polythéisme animiste"

Leurs dualismes sont surtout au niveau géo-cosmique (l'air opposé à l'eau)--(le ciel opposé à la terre)--(le jour opposé à la nuit)--(la montagne opposée à la plaine)--(le soleil opposé à la lune)--(l'horizontal opposé au vertical). Elles sont acosmiques, c.à.d. que leurs dieux et esprits transcendantaux sont éparpillés dans divers éléments matériels naturels ou psychico-sociaux.Les dieux y sont parfois mortels (par exemple en védisme)

 

Terminologie : polythéisme signifie >> panthéon   incluant plusieurs dieux

trithéisme signifie >> incluant 3 dieux

bithéisme signifie >> incluant  2 dieux

monothéisme signifie >> n'incluant qu'1 seul dieu

Dans les exemples ci-dessous, seuls sont cités les principaux dieux polythéistes

Pour consulter les autres, voir site https://halshs.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/794125/filename/Ndivin.pdf

Les Aborigènes australiens >>-ils sont répartis en près de 400 groupes ethniques différents, ce qui ne permet pas de faire un état simple des mythologies australiennes, qui sont cependant toutes # animistes.

Si l'on ose exprimer une formulation moyenne de ces mythologies et en sachant que les noms sont très démultipliables selon les régions, on peut résumer sous cette forme :

- on trouve une entité de création et de fertilité (Le TEMPS du RÊVE)

- puis il existe un dieu gestionnaire de la nature (le SERPENT ARC-EN-CIEL)

- et aussi une divinité pour l'eau fertilisante (le BURNYIP, animal fabuleux)

- et le dieu de la puissance (JAR'EDO-WENS)

- avec quelques dieux concernant les éléments (soleil, pluie, vents, etc...)

- puis une quantité de dieux ''esprits'' pour tous les objets, actions ou sensations

- et enfin des monstres maléfiques divers

Les Africains >>-Depuis les NUERS (au N.E), jusqu'aux BOSCHIMANS (au S.O), en passant par l'Afrique centrale, tous les peuples furent (et sont encore largement) animistes

Les Américains autochtones du Nord et du sud >>--Ils étaient (et sont encore un peu) polythéistes

L'Asie coréenne archaïque >> était aussi polythéiste

L'Asie turque >> Les Cononites, secte de l'an 560, étaient trithéiste

Les Grecs >> Tous les dieux du polythéisme grec sont issus du CHAOS, et s'échelonnent en >>

-1° génération : GE ou GAÏA (Terre), EREBE (mystère infernal) et NYX (nuit)

-puis en 2° génération viennent EROS ARCHAÏQUE (désir), OUREA (montagnes), OURANOS (ciel), PONTOS (eaux), TARTARE (châtiment), NEMESIS (vengeance, anti-hybris), ETHER (atmosphère), HEMERA (lumière), HYPHOS (sommeil), THANATOS (trépas)

-La 3° génération de dieux est répartie en 4 familles :

  • les six TITANS (HYPERON l'espace// COEOS la voûte céleste// OKEANOS l'océan// CRIOS le glacier// JAPET l'Homo sapiens// CRONOS le temps)

  • puis les six TITANIDES (RHEA la fertilité// MNEMOSYNE la mémoire// PHOEBE ou PHEBE la brillance// TETHYS la fécondité marine// THEIA la divinité// THEMIS la loi divine)

  • les 4 types de CYCLOPES (les Ouraniens, dont ARGES l'éclair, ARONTES le tonnerre, STEROPES le foudroiement // les Forgerons, dont PYRACMON l'enclume, ACAMAS l'inusable et ADNANOS // les Bâtisseurs dont TELEMOS // et les Pasteurs, dont POLYPHEME)

  • et enfin les divers dangereux (Gardiens monstrueux--dont CERBERE, HYDRE, SPHYNX, CHIMERE-) et une série de divinités assez néfastes (les GREES, les GORGONES, les HARPIES, les HESPERIDES et les NEREIDES)

-En 4° génération, les Grecs font naître 12 dieux olympiens dont une déesse (APHRODITE ou Vénus* latine), issue de l'émasculation d'OURANOS et les 11 autres dieux issus de l'union de RHEA avec son frère CRONOS dont les noms GRECS (et latins*) sont >> ZEUS (JUPITER*), POSÉIDON (NEPTUNE*), DEMETER (CERES*), HÉRA (JUNON*), HESTIA (VESTA*), ARES (MARS*), HEPHAISTOS (VULCAIN*), ARTEMIS (DIANE*), APOLLON (PHOEBUS*) HERMES (MERCURE*) et ATHENA (PALLAS*)

-En 5° et 6° générations, on trouve des déités comme ASCLEPIOS (la médecine), ASTREE (la vertu), CHARYBDE (l'abîme), DEUCALION (l'équivalent de Noé), DIONYSOS (le fêtard), EOLE (les vents), EPOPEE (le récit poétique), EROS moderne (l'amour), HARMONIE (le bel accord), HELLEN (le 1° homme), HERAKLES (le héros surpuissant), MINOS (un roi crétois), ORPHEE (le poète lyrique), PACTOLE (le fleuve aurifère), PANDORE (la femme trop curieuse), PERSEE (le vainqueur), PRIAPE (la fécondité phallique), PROTEE (l'éleveur marin multiforme), TANTALE (l'insulteur des dieux), les CHARITES (AGLAE la gloire, EUPHROSINE la joie, THALIE le bonheur), les MOIRES (CLOTHO la naissance, LACHESIS la vie, ATROPOS la mort), les MUSES (9 artistes), les PLEIADES (7 soeurs, mères des principales lignées royales),.....

L'orphisme >>  c'est une variante de la ci-dessus religion grecque, de tendance hénothéique, c'est à dire avec un dieu essentiel (qui est ORPHEE)

Les Méso-américains >> il s'agit des peuples NAHUAS (Mexique), décomposables en OLMEQUES (-1500), ZAPOTEQUES (-500), TEOTIHUACÂN (-150), TOLTEQUES (+900) et AZTEQUES (+1325)

Le dieu usuel est TEZCATLIPOCA (obscurité, guerre et mort) à qui sont adjoints QUETZALCOATL (la paix) et beaucoup d'autres dieux concernant la vie en plein air, comme HUITZILOPOCHTLI (le soleil sanguinaire), TLALOE (la pluie), EHECATL (le vent), CHALCHI-UHTLICUE (les intempéries)

Les Mésopotamiens >> Le Néant a donné naissance à APSOU (eaux calmes) et à TIAMAT (eaux vives) qui engendreront LAHMU, ASSUR (ou ANSHAR) et des monstres chtoniens.

ASSUR engendrera ANOU ou AN (ciel souverain) et BAAL ou BEL (fertilité) .

Ensuite ANOU engendrera ISHTAR (amour et procréation) ainsi que ENLIL (atmosphère) père de NINURTA (guerre) et puis encore ENKI (sage connaissance) dont le fils sera MARDOUK (dieu polyvalent, maître du monde, mari-frère de ZARPANITOU, également père de NABU (sagesse) et père de l'humanité (qu'il fabrique avec le sang de KINGOU, le fils de TIAMAT, qu'il a su vaincre)

Mardouk est nommé BAAL MARDUK chez les Babyloniens et AMAR UTU chez les Sumériens

 

Une triade de gestion des affaires sera constituée ensuite: c'est le groupe (ANOU + ENLIL+ ENKI)

Comme partout, un certain nombre de combats seront nécessaires pour vaincre les monstres et libérer ainsi les dieux qui pourront alors assurer leurs fonctions favorables aux hommes

Le Moyen-orient ancien >> La plupart des peuples étaient polythéistes >> (Arméniens archaïques, Buzdoïstes, Cononites, Egéens, Israèlites archaïques, Minoéens, Musorites, Pélasges, Philistins, Putéorites, Sabéens, Serpenticoles, Tophétites, Triscilites, Vitulicoles, Zabiens)

Les Nordiques Européens >>

Leur monde était d'abord le vide absolu (GINNUNGAGAP) duquel surgiront le feu (MUSPELHEIM) et le froid glacé (NIFLHEIM) qui généreront à leur tour :

-une douzaine de géant(e)s gentils dits ASES (dont YMER, NORFI, FORBAUTI, DAGR....) -et quelques géant(e)s néfastes dits VANES (ou Vanir) parmi lesquels GYMIR, GERDA....

La 3° génération de dieux, issus des géants, se compose principalement :

-en descendants d'Ases >>> BERGELMIR (la lune), BÜRI (le vivant), NÖTT (la nuit), DAG (le jour), LOKI (feu et magie), AEGIR (l'océan), SÖL (le soleil)

-et en descendants de Vanes >> NJÖRD (vents), NERTHUS (fertilité agricole)

L'inévitable guerre entre la famille des bons Ases contre la famille des méchants Vanes a lieu, mais sans vainqueurs et la réconciliation a lieuest confirmée par le mariage de NJÖRD (Vane dieu des vents) et SKADI (une Ase, déesse de la chasse et du ski)

La 4° génération de dieux Ases verra l'arrivée de HÖNIR (intelligence), de ODIN ou WOTAN (le législateur, symbolisé par le corbeau), VE (le sacré), VILI (la volonté), TYR (le guerrier stratège) et de FREYR (la fécondité et les moissons, symbolisé par le verrat) et sa jumelle-parèdre FREYJA (la beauté érotique, symbolisée par le chat)

En 5° génération, apparaissent les hommes (issus de Odin et Frigg-Freyja), ainsi que THOR (le tonnerre qui se mariera avec la fertilité SIF), BRAGI (la poésie), sa femme IDDUN (la jeunesse éternelle), HERMÖD (le messager), BALDR (la vaillance), HEIMDALL (le gardien du royaume céleste)

Il y a alors création d'une triade gestionnaire du monde, composée de ODIN,THOR et TYR qui va éliminer tous les géant(e)s (sauf Bergelmir) et admettre en son sein les derniers dieux qui viennent de naître pour compléter le panthéon (§Y13), tels >> FORSETE (la justice), HEL (la mort), KVASIR (la sagesse et la connaissance) etc

Le mouvement Asatru >>   est un néopaganisme germain, du début du XX° siècle, pronant le retour aux thêmes de la ci-dessus religion nordique ancestrale

Le Paganisme >> est le terme utilisé par les Chrétiens, pour qualifier une religion étrangère à la leur, donc applicable surtout aux anciennes religions animistes méditerranéennes

Les Romains >> leur religion est calquée sur celle des Grecs anciens

La 1° génération de leurs dieux est formée de TERRA (Terre), EREBUS (mystère infernal) et NOX (la nuit)

Dans la 2° génération viennent URA (montagnes), URANUS (ciel), PONTUS (eaux), CYBELE (fécondité), SOL (soleil), TRIVIA (lune), MINERVE (sagesse)

La 3° génération avec OCEANUS (l'océan), SATURNE (le temps)

En 4° génération, les 12 dieux essentiels >> CÉRES, DIANE, JUNON, JUPITER, MARS, , MERCURE, NEPTUNE, PALLAS, PHOEBUS, VENUS, VESTA, VULCAIN

Puis viennent BACCHUS (vigne et fêtes), BELLONE (guerre), CUPIDON (amour), ESCULAPE (médecine), FAMA (renommée), FAUNUS (fécondité), JANUS (ouvertures et passages), LAETITIA (bonheur), OPS (richesse), PROSERPINE (renouveau), QUIRINUS (le citoyen)

En générations suivantes, on trouve des déités, toutes similaires aux grecques --aux noms près-- >> HERCULE (Heraklès), ULYSSE (Odysséus), ARGUS (Argos), FAUNE (Pan), etc

Le shinto originel japonais >>  il y a ici un océan primordial d'où sortent 7 générations de dieux qui produisent 2 créateurs IZANAGI et sa femme IZANAMI, qui descendent sur l'arc en ciel, pour engendrer eux-mêmes des milliers de KAMI (divinités, au sens large du terme). On y trouvera leurs 80 enfants dont AMATERASU (lumière qui brille au paradis, c'est à dire le soleil), TSUKUYOMI (la lune), ÔKUNI NUSHI (la médecine et la magie)

Par ailleurs on remarque SUSANÔO MIKOTO (tempêtes), INARI (gardien du foyer), UZUME (gaîté)....et puis des êtres néfastes comme HACHIMAN (guerre), YAMATA, (dragon à 8 têtes) et autres diables (les ONI)

Le shinto moderne (dont Mahikarites) reste polythéiste

Le Védisme >>

Religion archaïque de l'Inde (vers l'an - 1500) ayant un grand nombre de dieux essentiels (de première génération) classés en >>

  • 33 DEVAS (ou Devis au féminin) dont 11 aériens, 11 terrestres , 11 aquatiques

L'un des principaux Devas est INDRA ou ADITI (l'immensité) qui engendrera les 12 ADITYAS (les rayons de la roue du temps) nommés (MITRA l'amical sacerdoce, VARUNA l'énergie universelle, PÛSHAN le progrès, SHAKRA le courage, TVÄSHTRI l'industrie, DAKSHA les rites, BHAGA le partage, AMSHA la chance, VISVASHVAT la morale, SAVITRIE la magie, ARYAMAN la noblesse, VISHNU le jeune, l'abandon)

En outre, Indra engendrera les 8  VASU >> (PRITHIVI -ou DAHRA- la Terre), (AGNI -ou ANALA- la vie), (ANTARIXSHA -ou APA- l'ambiance), (SOMA la lune et aussi la boisson vitale), DHRUVA -ou NAKSTRANI- les étoiles), (DYAUS PITAR le ciel), ADITHYA (ou PRATHYUSHA, la lumière solaire) et (ANILA -ou VAHYU- le vent)

Parmi ces VASU, se distingue une triade gestionnaire (ADITHYA- le soleil) + (VÂHYU -le vent) + (AGNI le feu de la vie)

  • 11 RUDRAS et leurs fils les 49 MARUTS, issus de la sueur du front de INDRA et qui sont les forces perturbatrices de la nature (intempéries, marées, épidémies...)

  • des centaines d'ASURAS, divinités néfastes dont :

les DAÏTYAS (mauvaises divinités, avec leur chef MAYA), les VETALAS (vampires), les RAKSHASA (néfastes, avec leur chef RAVANA....), VRITRA le dragon de la sécheresse, SKANDA la guerre, etc

On trouve ensuite trois milliers d'autres dieux de seconde génération, qui sont affectés à toutes les notions inertes ou vivantes.Ce sont souvent des génies plus que des divinités, ce qui résulte d'une inclusion partielle de la magie dans cette religion

On peut citer parmi les plus connus >> les ASHVINS (cavaliers jumeaux, médecins des dieux et des animaux domestiques)-- MATA, la déesse des grands fleuves-- KAMA  l'érotisme (désir avec tempérance)....

Les Indo-Aryens et les Harapéens >> étaient des peuplades polythéistes de l'Inde

Des cas de déisme >>   On trouve des jumeaux  créateurs chez les Aborigènes, les Malgaches, les Nordiques, les Vandales....

 

T22-nous retrouvons ici les religions déjà définies au § B22

C'est ici le "polythéisme chamaniste", qui est toujours un polythéisme acosmique (c.à.d. qui a des dieux et esprits transcendantaux éparpillés dans divers éléments), mais qui a besoin en outre de l'aide d'individus prétendant avoir des contacts avec les esprits

Ces gens sont des shamans (ou chamanes ou sorciers) qui créent une mise en place d'importants rituels (dont transes, contacts psy avec les animaux, vols humains, magies guérisseuses diverses....)

Les zones essentielles de chamanisme (souvent archaïque) furent (ou sont encore) la Sibérie, la Mongolie, la Chine, la Scandinavie et Hyperborée, l'Afrique du sud-ouest

Les Egyptiens anciens (sauf en - 1360) >> peuvent être considérés comme chamanistes, car ils avaient un clergé important. La cosmogonie égyptienne, dite ''Ennéade héliopolitaine'' propose 9 personnages pour son panthéon polythéiste initiateur >> (A)TOUM-RÉ ''soleil couchant'' est un démiurge qui, en se masturbant, donne naissance à SHOU (air et lumière) et à TEFNOUT (humidité) qui, eux, enfanteront GEB -ou GED- (terre) et NOUT (ciel), qui eux-mêmes enfanteront ISIS (mariage, santé) et son jumeau OSIRIS (mort, renaissance), puis NEPHTYS (stérilité, ancêtres) et son jumeau SETH (force animale, tempétueuse et hostile)

S'y ajoutent quelques autres dieux de 4° génération >> ANUBIS ou ANPU (tribunal des âmes), BASTET (sexualité), HATHOR (fertilité joyeuse, naissances, qui est parèdre de Horus), HORUS ou HOR ou HAR le dieu-faucon (lumière, parèdre de Hathor), KA (vitalité), KHEPRI (soleil levant), NEIT(H) (guerre et chasse), PTAH (le verbe et les arts), SEKHMET (justicière), THOT (lune magique)

Nota: parèdre = adjoint (divin) d'un dieu principal 

T23-nous retrouvons ici les religions déjà définies au § B23

Ce sont des religions polyadistes, dans lesquelles on préférentialise quelques dieux, choisis dans tout l'ensemble et alors les autres divinités, considérées comme plus secondaires, sont plus diffuses, formant un vaste panthéon

Dans les exemples ci-dessous, seuls sont cités les noms des dieux principaux .Pour consulter les autres, voir site halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/79/41/25/PDF/Ndivin.pdf

 

Le Brahmanisme >> est une religion issue du védisme, mais antérieure à l'hindouisme et au bouddhisme. Elle est triadiste, car elle s'appuie sur une triade fondamentale, composée de BRAHMA (le super-réel, le puissant maître), de VISHNU (le tueur de démons) et de SHIVA (le feu bienveillant mais terrible) Ils sont entourés de ÂTMAN (le soi, l'âme), autorisant la moksha (la connaissance suprême, qui se révèle après les divers essais infructueux des multiples réincarnations)

ÂTMAN est considéré comme l'âme cosmique (ou Anima mundi)

 

Les Chinois >> la triade chinoise est le SANHUANGWUDI ou TROIS AUGUSTES (c'est à dire les 3 respectables fondateurs FUXI, NUWA et SHENONG)

Les Egyptiens de diverses cités >> ont initié des religions particulières locales où régnèrent diverses triades, composéees de 3 dieux variés, comme OSIRIS (la fertilité) , ISIS (la protection), HORUS (la dynastie lumineuse) ou autres. Les plus connues sont les triades thébaine, éléphantine, de Mendés, d'Hérakléopolis....

Les Etrusques >> avaient une religion également triadiste : leur triade des origines >> TINIA (le ciel) + MENRVA (la sagesse) + UNI (la lune)

Les dieux suivants, ceux de 1° catégorie, sont les dieux ''voilés'' (donc inconnus !), puis viennent les dieux de 2° et 3° rangs, identiques aux grecs olympiens (avec des noms différents) et enfin les dieux inférieurs sont du genre animiste, où les divinités et génies affectent tous les objets, les êtres et les principes

Les Hindouistes >> leur triade fondamentale initiatrice est dite TRIMURTI (ou son avatar dit DATTÂREYA) Elle est formée de 3 têtes commandant un même corps, mais ayant cependant 3 fonctions différentiées

  1. BRAHMAN (l'essence fondamentale créatrice)

  2. VISHNOU (un Déva devenu grand, qui est en fait le temps, protecteur nécessaire à la pérennité du monde)

  3. SHIVA (la régénération après la destruction)

Il existe en parallèle une autre triade (féminine) symbolisant l'énergie et le mouvement >> c'est la réunion de LAKSHMI (ou SHRI, la splendeur harmonique, épouse de VISHNOU, initiant le luxe et la bonne fortune) + SHAKTI (la puissance cosmique) + SARAVATI ou Sarasvati (la sagesse portée par le fleuve)

Le panthéon hindouiste est très complexe, car il existe beaucoup d'avatars  pour les dieux principaux, il existe en outre de nombreuses réincarnations, ce qui, à chaque fois, donne une nouvelle divinité, recréée avec un nom nouveau et en plus, il y a d'innombrales variantes dues aux dialectes régionaux

Exemples >> Brahman a 6 avatars, dont 1 est PRAJAPATI (le Grand Créateur) qui, avec sa fille US(H)ÄS (l'aurore) engendrera les Devas et les Asuras, issus du védisme

-Vishnou a 10 avatars (quand il descend sur Terre) >> BALARAMA (cheveu blanc)-KALHI (monté sur un cheval blanc, dans un futur rédempteur)-KRISHNA (dieu multifacettes)- KURMA (tortue offrant le nectar)-MATSYA (poisson sauveur des effets du déluge)-NARASIMHA (lion tueur de démon)-PARASHURAMA (brahmane guerrier à la hache)- RAMA le charmant (souverain exemplaire)-VAMANA (nain vainqueur du démon Bali, grâce au stratagème des 3 pas)-VARAHA (sanglier se débarrassant d'un démon marin)

-Shiva a 1008 dénominations différentes

dont PURUSHA, TRIAMBAKA, GIRISHA............ et il a souvent un pentagramme comme représentation (le mental, le soi, l'esprit, le ciel, l'eau).

Il a pour symbole le lingam (phallique) et est monté sur NANDI (un taureau blanc)

-Quantités d'autres dieux hindouistes possèdent de nombreux avatars

- Parmi les dieux mythiques hindous, on remarque :

--SATI fille qui se maria à SHIVA (malgré l'opposition de son père DAHSHA) Alors Dashka se vengea en insultant Shiva, ce qui incita Sati à s'immoler dans le feu sacrificiel pour laver l'affront fait à son mari. Bien sûr Shiva se vengea à son tour et décapita Dashka et tout son entourage. Mais en compensation (!), Sati sera autorisée à être réincanée en PÂRVATÎ. Alors, avec Shiva, ils auront un fils : GANESH, l'éducateur à tête d'éléphant

--ARTHA la prospérité

--VEDANTA la délivrance et HANUMÄN le héros très fort, au faciès de singe....

--GAO MATA est le nom de la vache sacrée hindou (mais elle n'est pas déifiée- c'est

seulement la compagne d'enfance du dieu Shiva)

Variantes de l'hidouisme >>   

. celle optant pour une prépondérance de Vishnu est nommée Vishnouïsme (ou Vaishnavisme)

. celle optant pour une prépondérance de Shiva est nommée Lingayatisme (ou Virashaïva) créée vers 1160, sans védas

. une autre, créée en 1270 est nommée Dvaïta (multidualiste)

. une autre secte (créée en 1460) est nommée Mahapurushiya Dharma (ou Ekasarana)

 

Les Ourartéens >> on est ici en future Arménie, dans les années -850 à -550. La religion est à base d'une triade créatrice (KHALDI, dieu suprême, TEISCHEBA, le ciel et SHIVINI le soleil) Les dieux principaux adjoints sont SELARDIS (lune), KHOUBA (belle protectrice), ELIAKE (justice), AÏA (Terre), TOURAMI (montagnes), AÏNA (devin), avec 35 autres dieux et 72 génies

Les Palmyréniens >> (au nord de la Syrie) avaient une triade : BAAL SHAMIN (le ciel) + MALAKBÊL (le soleil créateur) + AGLIBOL (la lune), accompagnés d'autres dieux, similaires aux dieux grecs (les noms changent) et quelques dieux arabes primitifs (comme ALLÂT, déesse de la guerre, MANAT le destin, NABU le messager prophétique) 

Les Phéniciens >> adoraient une triade : BAAL (le grand maître) + ASHERAT (le ciel) + une CITE LOCALE puissante. Ils avaient bien sûr un grand panthéon

Les Romains archaïques >> adoraient une triade >> JUPITER (la lumière) + MARS (la guerre) + QUIRINUS (le citoyen romain prototype)

Pour les Romains plus récents, la triade deviendra JUPITER (la lumière) + JUNON (le ciel) + MINERVE (la sagesse)  Elle était accompagnée d'un grand panthéon.

Le Shivaïsme >> est une variante de l'hindouisme présentant plusieurs triades

    • celle de la tradition essentielle (comportant 3 principales âgamas)

    • celle du pouvoir (Parâ, Âparâ et Paraparâ)

    • celle du monisme transcendantal (Apheda, Bedhabedha, Bodha)

    • celle des origines (Shiva, Anu, Sakhti)

    • celle des entraves (l'ignorance, le poids des actes, l'illusion)

Les Sumériens >> avaient un panthéon heptagonal : La déesse-mère était NINHURSAG (ou NAMMA ou NINTU ou ARURU), qui donna naissance d'une part à un quatuor créateur composé de AN(U) le ciel, ENLIL l'atmosphère, ENKI (ou EA) les eaux et KI la Terre (parfois nommée NINTU) et d'autre part à 3 gestionnaires du destin, d'origine astrale et nommés UTU (ou SHAMASH) le soleil, NANNA (ou SIN) la lune et INANNA (ou ISHTAR), l'étoile VENUS.

En dessous de cette heptarchie, on trouvait 50 dieux gestionnaires (les ANUNNAKI), puis des génies exécutants (les IGIGI), puis les hommes

Le Taoisme >> est une philosophie autant qu'une religion, de structure triadique

Sa construction est un peu syncrétique (à base de chamanisme) La puissance transcendantale y est dite DAO, composée d'une triangulation fédératrice (le SHANQING), qui est la réunion de trois principes (ce sont les équivalents de nos 3 composantes habituelles de l'immanence : matière, esprit, âme) ici dénommées >>

1.L'honorable flocon de jade pur (Yuang tian zûn ou Yu qin)

2.Le noble trésor céleste immanent (Lingbao tian zûn ou Shang qin)

3.Le patriarche de suprême pureté (Chongbao tian zûn ou Tai qin)

Les variantes du Taoisme >> dans celles dites Quanzhen et ZhenGyi, on retrouve partout implicitement références à CONFUCIUS et LAO TSEU

Le Kramaïsme, le Kulaïsme-et le Trikaïsme    (Cachemire) sont aussi polyadiques

 

T24-nous retrouvons ici les religions déjà définies au § B24

Ce sont les religions de l'hénothéisme (dit parfois kathénothéisme)

C'est un polythéisme dans lequel un seul dieu est promu à un rôle principal et il est ainsi vénéré plus que tous les autres.

Amérindiens, Apaches, Navajos, Sioux >>-Le culte de MANITOU ou de WAKOTA est celui réservé au principe puissant, divinité primordiale (parmi tant d'autres)

Chez les Apaches, YASUN est le dieu principal

Arméniens, antéchrétiens >> pour la période entre # -550 et +310.

Le chef des dieux était ARAMAZD, créateur, père de 102 divinités, dont VARHGNE (le brave guerrier), ANAHIT (beauté, fécondité), MIKHRE (sagesse), ASTGHIK (amours), etc

Asie mineure >> ANTIOCHOS de Commagènes (v. -50) fut un roi-dieu

Baalisme  >> on inclut sous ce terme une vénération envers le dieu BAAL, qui fut le dieu principal de diverses régions moyen-orientales (Cananéens, Phéniciens, Pélagéens, Ougarithes, Syriens....) Cette religion eut une connotation agricole, avec cependant des rites sauvages. Elle fut la concurrente (perdante) de la religion hébraïque naissante

Basques >>  ils avaient une déesse primordiale Dame Nature (MARI) qui se lia avec SUGAAR (le feu).Ils eurent 3 enfants : MIKELATS (le mal), ATARABI (le bien) et AMA-LUR (la Terre-mère)

La 2° génération vit arriver EGUZKI (soleil), ILARGI (lune), AMILAMIA (bienfaisance), URTZI (ciel), BASAJAUNAK (génies bénéfiques, ½ ours et ½ femme), BASANDERE (forêts) et les LAMINAK (génies androgynes douteux)

Caraïbes >> la Santeria est une religion dérivée de celle du peuple Yoruba (Nigéria)

On y trouve 1 dieu suprême (OLAFIN ou OLORIAN ou OLODUMARE), lié à une énergie universelle (ASHÉ) avec un gros panthéon de divinités et génies en tous genres (les ORISHAS)

Celtes (Druidisme) >> -ils habitaient en zone nord-ouest de l'Europe

Leur dieu primordial était LUGH et la composition du panthéon était trifonctionnelle >>

  • Une branche création et guerre avec ESUS (le créateur), BELEN ou BELENOS (la lumière solaire), LUG ou LLEW (la lumière stellaire), LIR (l'océan),TARANIS (la puissance du ciel, dont le nom irlandais est DAGDA), GOFANNON ou GOIBHIU (le forgeron), FOMORES (le volcanisme)

  • Une branche sacerdotale, avec TEUTATES -ou TOUTATIS ou THEUT- (le guerrier, protecteur du clan), les DRUIDES (sortes de chamans) et PWYLL, le sage pacifique

  • Une branche gestionnaire et organisatrice, avec TARANIS (DAGDA), (le ciel, qui est aussi gestionnaire polyvalent, muni de son chaudron, de sa masse et de sa harpe), NUADA (la royauté), CERNUNNOS (la fécondité), OGMIOS (l'éloquence convaincante), DANA ou DÖN (la fertilité), BRIGIT ou BRIGANTIA (mère épouse & artiste), et une armée de divinités en forme de génies, (surtout les arbres et les animaux des forêts) Ils croyaient en la métempsychose

Coréens antiques >> la religion Taejonggyo (depuis -2000) était un hénothéisme

avec un dieu principal HANUL qui, en se mariant avec une femme-ours, engendra le peuple coréen.

Incas >> (Andes) le dieu principal était VIRACOCHA et ses principaux adjoints étaient  INTI (soleil), PACHA MAMA (terre-mère), QUILLA MAMA (lune), COCHA MAMA (eaux), ILLAPA (tonnerre), COYLLUR (étoiles), 1 dieu pour les cols des montagnes et des mentions de dieux intergalactiques

Mayas >> chez ces Mexicains des III° à X° siècles, on trouve en dieu principal KUKULKAN, similaire à QUETZATCOATL (Aztèque). Le panthéon est difficile à disséquer car chaque dieu a des avatars  (jeune, vieux, mâle, femelle, coloré....)

ITZAMMA (le lézard) est le créateur des hommes. Il crée une première fois l'humanité (à partir de la glaise), mais ce n'est pas parfait. Alors il faut d'abord se débarrasser de 3 dieux monstrueux (VUCUB-CAQUIX l'orgueilleux, son fils ZIPACNA, le tueur et CABRACAN le séisme), tâche exécutée par 2 héros jumeaux (HUNAHPU et IXBALANQUE) Puis il faut créer un déluge, pour retrouver aussitôt après une nouvelle humanité (faite cette fois avec du bois)

Mais les hommes qui en sont issus sont paresseux et doivent être à nouveau recréés et c'est l'époque où ils sont changés en singes. Hélas les dieux devront encore créer une 4° version de l'humanité, sous forme de maïs, pour qu'elle soit enfin conforme.

Plus tard, les 2 jumeaux seront transformés en soleil (AH KINCHIL) et en Vénus (CHAC EK) et les hommes, toujours imparfaits, se diviseront, pour se mettre à parler des langues différentes

Mithraïstes >> -(I° à III° siècle, au Moyen orient) ils eurent une religion syncrétique incluant des origines (védique, romaine, grecque, mésopotamienne), ce qui préfigurait fortement le catholicisme, car il y avait un dieu principal (MITHRA, issu de l'archaïque MITRA védique) avec ORMUDZ -ou ORMUS- ou OROMASE son adjoint semi-humain et des mythes très pré-chrétiens

Ougarites >> (v.-1250 au Moyen orient) ils avaient une religion préparatrice du judaïsme >> le dieu principal était EL, avec un panthéon d'Elohim (divinités), parmi lesquelles on trouve BAAL (fertilité), ASHERAH (déesse-mère), YAM (mers), MOT (mort), YAHWEH (fils aîné)

Papous >>   WAKAU est la divinité principale (avec un petit panthéon)

Pygmées >> le dieu suprême est JENGI ou ONDAH (esprit de la forêt) Il donne naissance à KOMBA et WAÏTO, les gestionnaires de tout.

Il y a insertion de la magie dans le panthéon, avec de nombreux esprits complémentaires, y compris le plus mauvais de tous, le gorille

La monolâtrie   est un cas particulier d'hénothéisme, dans lequel le dieu promu au rôle principal est en outre affecté à (réservé pour) un groupe humain spécifié (une cité, une nation, une tribu)

 

Abraham >>-(v.-2300) était initialement monolâtre : il promut EL comme dieu préférentiel du peuple juif, en l'extrayant du panthéon cananéen, lui-même issu antérieurement du panthéon sumérien.

Plus tard, ABRAHAM évolua en proposant la version monothéiste hébraïque, qui supplanta la précédente version monolâtrique.  Abraham fait aussi partie de l'histoire de l'Islam, car les Arabes et les Juifs ont la même ascendance (preuve génomique)

On dit souvent que les trois religions ''monothéistes'' de la Méditerranée sont les religions abrahamiques (ou religions du livre)

 

Les Arabes prémahométans >> étaient monolâtres;  les tribus d'Arabie avaient un dieu principal différent dans chaque tribu (par exemple MANAT, NASR, SUWHA, WADD, YA'UQ, YUGUTH....)

 

Les Dogons >> (au Mali) ont comme préexistant une étoile (Digitaria), HAMMA est le seul dieu créateur, qui s'accouple à la Terre pour n'avoir que 2 enfants (NOMMO l'hermaphrodite et YURUGU le faible), formant donc seulement un très petit panthéon

 

Les Egyptiens, en -1360 >>-ATON (le soleil) fut un dieu très préférentiel, mais réservé à une simple région égyptienne (actuelle El Amarna)

 

Et d'une façon plus générale, les Egyptiens, en déifiant un pharaon, devenaient ainsi monolâtres (chaque pharaon était désormais un dieu réellement bien spécifique) -c'était une prédisposition au monothéisme

 

Les Héliognostiques >>  ces Chrétiens (v. 150), étaient adorateurs du soleil (et accessoirement des autres astres)

 

Les Mécéniens >étaient une tribu grecque, qui instaura la '' religion de DEMETER'', où cette déesse était devenue totalement prépondérante et par cela, les Messéniens furent monolâtres

 

Au Sénégal >> le Fat Rog est un mouvement religieux spécifique d'une seule communauté (les Sérères)

 

Le Yahwisme >> religion archaïque monolâtre, de la communauté des Hébreux, antérieure au judaïsme

 

 

T25-nous retrouvons ici les religions déjà définies au § B25

Ce sont les religions de fétichisme. C'est une variante d'animisme, où les divinités sont des petits objets ou des masques (surtout en Afrique centrale)

Mais le christianisme propose de nombreux exemples de fétichisme (envers des médailles, des croix, des étoffes, des armes, des images, etc) Exemple des mandorles (tableaux ovales pour portrait d'un personnage sacré, parfois avec tétramorphisme, c'est à dire insérant les 4 animaux symboliques des évangélistes)

 

T26-nous retrouvons ici les religions déjà définies au § B26

Il s'agit du culte des images (qui est une variante du fétichisme)

Toutes les religions ont agréé dans leurs rites la représentation graphique de leurs dieux

Mais pour certaines, il y eut des interdits permanents contre cette pratique (Judaïsme, Islam)

Et pour d'autres, il y eut des cas d'interdits momentanés, par exemple celui concernant le christianisme iconoclaste, parti de Byzance, dans lequel les images (pieuses) furent interdites de 723 à 787, puis de 813 à 842, avec des émeutes, des exécutions et autres répressions gravissimes

 

T27-nous retrouvons ici les religions déjà définies au § B27

Il s'agit du culte des idoles (ou idolâtrie) qui est une variante de polythéisme, où les divinités et les esprits sont surtout des statuettes (Méditerranée, Afrique)

Des parties résiduelles du culte des images et de celui des idoles perdurent accessoirement dans diverses religions, même monothéistes (images pieuses, tableaux de déités, statues)

Variante >> le totémisme est une version d'animisme idolâtrique, dans laquelle est exacerbé le rôle de statues (les totems) symbolisant un clan (une tribu) à travers un animal qui est vénéré comme une divinité tutélaire.

Les Anciens du Pacifique eurent des religions totèmiques. La diversité des peuplades et l'étendue de leurs zones d'habitats, ne permettent pas de faire une synthèse des polythéismes du Pacifique, malgré leur convergence structurelle

On peut prendre l'exemple Maori >> le magma originel est un œuf (TAAROA) dont sont issus (dualisme) deux mondes sphèriques (PÖ, le temps, gestionnaire du monde des dieux et des esprits, qui est opposé à AÖ, la lumière, gestionnaire du monde des hommes).

Les dieux primaires sont (second dualisme) le Ciel (RANGI) et la terre (PAPATUANUKU) Puis des dieux secondaires créent une structure tétra-gestionnaire : TANGAROA (les mers), THU (la guerre), RONGO (l'agriculture), TANE (les forêts).

 

T28-l'évhémerisme  est une variante polythéiste de l'ancien Orient, dans laquelle les dieux (et les héros) sont considérés avoir été des personnages réels, dont les aventures idéalisées ont fini par former un mythe

Exemple : (le Gorakhnathisme) en est une variante hindouiste, où la vénération est orientée vers un humain gourou et yogi (qui vécut au VIII° siècle)

Chez les Scandinaves)-plusieurs héros de leur panthéon ont des origines historiques avérées

   Copyright Mythes-religions ©