B8--RELIGIONS MATERIALO-PSYCHISTES

religions matérialo-psychistes

RELIGIONS où l'on ACCÈDE à la TRANSCENDANCE  DEPUIS une IMMANENCE DIVINE où DOMINENT les PARTIES MATÉRIALISTE et PSYCHIQUE

Ces religions sont déistes

B81-certaines de ces religions sont monistes 

--monisme signifie que les 2 éléments de l'immanence divine (le matériel, le psychique) sont intimement confondus dans une seule nature--

C'est un monisme métaphysique transcentantal psycho-physique avec les variantes :

  • le physicalisme qui est un synonyme (éxotérique)

  • l'hermèsisme qui est un physicalisme ésotérique à prédominance psychique et à pratiques magiques. L'hermésisme est en fait la première approche historique du physicalisme, car il offrit pour la première fois, le groupage des notions de matière (issues du cosmos) et de pensée (issues de l'Homme)

  • On classe dans l'hermèsisme les religions à base d'hermétisme (forme plus ancienne, syncrétique occulte, greco-égypto-judéo-chrétienne, initiée par HERMES TRISMEGISTE)

  • le chemin d'accès à la transcendance est ici souvent le holisme (c'est à dire l'amélioration de l'immanence, grâce à la sensitivité humaine, permettant d'atteindre une transcendance plus affinée)

 

B82-certaines autres de ces religions sont dualistes 

c'est le dualisme platonicien (ou dualisme éthique quand il y a en outre de la morale)

Ces dualismes sont une coexistence oppositionnelle entre les 2 principes fondamentaux que sont : d'une part l'ensemble (le bien, le psy, le yang) et d'autre part l'ensemble opposé (le néfaste, la matière, le yin)

On trouve souvent ce dualisme résumé sous la forme ''le corps contre l'âme''

Ces religions sont prospectivistes envers leurs déités, c'est à dire qu'on a tendance à leur attribuer une finalité, une sensibilité, une intelligence du comportement que leurs états d'entités naturelles ne laisseraient pas supposer.

Pour certaines, la matière y est considérée comme vivante (c'est ce qu'on nomme l'hylozoïsme)

 

-le magisme  est aussi de ce type, incluant une connotation astrolâtrique (c'est une variante zoroastriste, qui adorait surtout les astres)

-le satanisme  est aussi de ce type, car tout y est orienté vers le mal (et de ce fait, le satanisme est tellement tendancieux qu'il perd son dualisme et devient moniste). Le dieu est ici un dieu maléfique, solitaire ( mais quand même accompagné d'un petit panthéon de quelques démons néfastes)

 

B83-les religions liées à la magie : en fait, toutes les religions possèdent une part de magie, surtout sensible à travers les rites (transes, tabous alimentaires, adoration d'objets, théurgie, chiffre 7 sacré, construction d'idoles pieuses....) Mais quelques unes ont vraiment la magie pour base dogmatique.Voir § T83

   Copyright Mythes-religions ©