E8-MYTHES RELATIFS aux STRATES SOCIALES (la SOCIETE)

la société (strates sociales)

LES STRATES SOCIALES

E81-Les mythes dus aux strates et fractures sociales, initiées par les métiers

-Les mythes des agriculteurs

Occident >>  Le travail des agriculteurs découpe les deux modalités du chemin de la vie, car il cesse au solstice d'hiver (pour l'approfondissement intérieur, le silencieux retour sur soi-même) et reprend au solstice d'été (pour nous inciter à témoigner, à agir, à construire notre œuvre).

-Les mythes des bergers

Sicile >> ACIS et DAPHIS, ainsi que PROSYMNOS (berger grec, amant de Dionysos) sont de célèbres et mythiques éleveurs

-Les mythes des chasseurs

France >>  SAINT HUBERT (v.700) fut chasseur d'un cerf et crut voir entre les 10 cors de l'animal une symbolisation de la crucifixion du CHRIST

Grèce >>  ORION était un chasseur géant d'animaux sauvages redoutables

-Les mythes des pasteurs

Toutes civilisations >>
La nostalgie des citadins envers la nature et envers l'harmonie originelle entre l'homme et  la nature, engage à l'expression d'oeuvres dites pastorales

-Les mythes du monde ouvrier

ci-après mythe moderne

Le manifeste du parti communiste (Karl Marx) est l'apologie de la lutte de la classe ouvrière contre les riches, pour éliminer le capitalisme

 

E82-Mythes dus aux strates et fractures sociales, initiées par les situations sociales

Anatolie >>  Les AMAZONES (dirigées par LYSIPPE, puis par MYRINA) constituent une peuplade antique de femmes guerrières, organisées en matriarcat

Hindous, Nordiques, Touaregs >>  La création d'un système de castes, dévalorise certains groupes humains

Inde >> PARASURAMA est un héros de la caste des brahmanes, qui est amené à prendre les armes contre l'arrogante et néfaste caste des politiques (les KSHATRYIAS)

Marxistes >> La dictature du prolétariat (la lutte des classes), a débouché sur les systèmes communistes homicides

Mésopotamie >>  vers -5700, Dieu détruisit la tour de Babel, pour d'apparentes raisons de morale et causa ainsi le clivage des tribus de l'époque, qui se dispersèrent et ne parlèrent plus le même langage.

Toutes civilisations >>  L'esclavagisme crée le dualisme : exploité-exploitant

Les vaincus sont l'objet de sévices comme le viol des femmes, la castration des vaincus, l'affectation aux travaux avilissants pour les prisonniers....

Toutes civilisations >>  La dissociation des fonctions sociales dans nos sociétés est établie sous la forme mythique de 3 groupes distincts >>>

---le guerrier, le sacerdotal et le productif, ce qui peut devenir à d'autres époques >>

--la noblesse, le clergé et le tiers-état, ou plus vulgairement aussi >>

--le sabre, le goupillon et la plèbe

 Exemple de l'Inde : les BRAHMANES (les religieux), les KSHATRIYA (les guerriers) et les VAISHYA (les producteurs)

 Exemple des Latins : les FLAMINES Majeures >> JUPITER (roi des dieux), MARS (le guerrier) et QUIRINUS (le citoyen)

 Exemple des Nordiques : ODHINN (le grand chef), TYR (le guerrier) et HJÖRDR (peuple)

 

E83-Les mythes dus aux strates et fractures sociales, initiées par les clivages religieux

Ces mythes sont issus des innombrables guerres entre les diverses tendances religieuses (dont 8 guerres en France contre le protestantisme avec la tuerie de la St Barthélémy en 1572)

Les guerres de religions perdurent actuellement en Ulster, en pays islamistes, en Inde, etc

 

E84-Les mythes dus aux strates et fractures sociales initiées par les races

La définition d'une race est approximativement "un ensemble d'individus présentant des caractères similairessur un plan biologique, ou historique, ou communautaire, ou de civilisation"

Le racisme est l'ensemble des préjugés issus d'un classement prioritaire de certaines races par rapport aux autres (les motivations étant la peur d'une intrusion, la peur de dégénération)

On distingue :

--les races au sens biologique

Paléolithique >> (-22.000 ans) c'est le racisme déclenché par Homo sapiens (époque de CRO-MAGNON) qui élimine son cousin, mais concurrent, l'homme de NÉANDERTHAL

XIX° siècle >> le racisme est défini par rapport à la couleur de peau: les blancs, les noirs, les jaunes, les rouges, les bruns

Afrique du sud (XIX° et XX° siécle) > le racisme se durcifie en favorisant les blancs contre les (noirs ou assimilés): c'est l'apartheid

Allemagne (1932/45) >>   le racisme devient crime anti-juif: c'est le nazisme

Anciennes colonies (XX° siècle) >>  le racisme devient anti-blanc

--les races au sens civilisation

Méditerranée >Hésiode le Grec distingue 5 races (qui sont celles ayant vécu aux AGES d'or, d'argent, de bronze, des Héros et de fer)

Ovide ne voit que 4 races (il omet les Héros)

Platon ne voit que 3 races (il omet en plus le bronze)

--les races au sens communautariste

Hindous, Nordiques, Touaregs >> ils créent un système de castes, dévalorisant certains groupes humains

 

E85-Les mythes initiés par le pouvoir politique

Le pouvoir politique (la soif de dominer) est l'une des plus fortes pulsions humaines

- Sa mise en application a été écrite par MACHIAVEL (Niccolo Machiavelli) en 1513

- Quand le pouvoir est souverainiste, il initie les mythes ci-après >>

  • Une symbolisation par un animal guerrier (ours chez les Celtes--- aigle sous Napoléon--- puma, nommé TITI chez les Incas---GARUDA l'aigle géant invincible chez les Hindous...)

  • Le symbole du pouvoir grandiose quand il s'agit d'un Empire (cas de Rome, ou des Ottomans, ou de Napoléon)

  • Le pouvoir d'un roi peut être intemporel

  • Les dictatures (régimes totalitaires tels hitlérien, stalinien...) sont retenues comme des mythes du néfaste absolu

- Quand le pouvoir est démocratique, les mythes deviennent ceux de >>

  • La république grecque ancienne

  • La démocratie moderne (à l'occidentale)

  • La synarchie, utopie d'organisation politique universelle, sous tutelle d'un groupe d'initiés

- Quand le pouvoir est satanique , les mythes contiennent une bonne part d'imaginaire

  • La conceptualisation du satanisme est la bête de l'apocalypse, symbolisée par le nombre 666 (chez les Hébreux) Notons que la peur engendrée par ladite bête, porte le nom incroyable de "hexakosioihexekontahexaphobie").Cette bête est un dragon au pouvoir maléfique

  • Une autre bête satanique monstrueuse est le basilic (dit aussi sang de Saturne, en Lybie puis en Méditerranée, et dit parfois aussi COKATRICE ou WYVEM) C'est soit un monstre ailé à tête de coq et corps de serpent, qui tue par son regard maléfique, soit un dragon reptilien au regard meurtrier

- Quand le pouvoir est absent, c'est l'anarchie symbolisée par 1 femme hirsute, avec poignard et torche (en Grèce)

- Quand le pouvoir est en interlude  : 

La contestation du pouvoir peut (très occasionnellement) être autorisée, par la dérision et la symbolique de renversement des valeurs >>  

Exemple de la France >>  La fête des fous (ou des innocents) perdura jusqu'en 1539. Pendant sa durée, on pouvait rayer les échelles sociales et autoriser certaines dérives morales permettant à la fois de marquer le renouveau du printemps et de ridiculiser des autorités en place (en particulier grâce aux masques)

- Des chefs politiques mémorables sont devenus des personnages mythiques >>

France >> NAPOLÉON (Bonaparte) (v. 1800) fut un despote, meurtrier à travers ses batailles, mais il compensa par la mise en place d'un extraordinaire libéralisme révolutionnaire, constructiviste et légiférant

Rome >>   Caïus Julius CÉSAR (v. -50), général dictateur (jamais devenu empereur) fut l'archétype du conquérant et devint (dès le lendemain de son assassinat), un personnage à triple mythe : littérateur, moral et politique

U.S.A >> John Fitzgerald KENNEDY fut un président de moyenne envergure politique, mais il symbolisa l'espoir que son peuple pouvait percevoir, à travers sa jeunesse, sa prestance et ses enthousiasmes (et tout cela fut mythifié suite à son sordide assassinat en 1963)

 

E85-Les mythes issus du pouvoir associatif

ci-après mythes modernes

Le pouvoir d'un groupe social permet de mieux valoriser la vie individuelle en s'appuyant sur le secours de la société civile

-Les associations (sociales, charitatives, ludiques) permettent de prendre des orientations vitales, grâce à l'appui d'un autrui pluriel

-Les associations politiques permettent de croire qu'on va prendre le pouvoir

-les associations à but commercial (ou sociétés lucratives) permettent de partager ses propres motivations avec d'autres, ce qui les justifie et les renforce

(le mythe du boursicotage  (qui est l'achat des actions en Bourse), permet d'envisager un enrichissement

(le mythe du contrat social) c.à.d. l'appartenance à une société civile (groupe d'individus ayant mis en commun des biens et activités) implique de partager les avantages et inconvénients résultants, entre tous les actionnaires. Il y a donc réciprocité de services échangés entre chaque actionnaire et sa Société. Cela permet la dissolution de l'individualisme (au profit du groupe), assure une préservation (sécuritaire) des engagements pris, mais impose une soumission au système (de ladite société), tout en laissant une possible et libre contestation (ou rebellion)

Certains individus ont su créer des sociétés de ce genre, tel Servius (romain) qui inventa le cens, association de citoyens pouvant voter, sous réserve de payer l'impôt 

   Copyright Mythes-religions ©