E7-MYTHES RELATIFS à l'AMITIE

l'amitié

L'AMITIE

E71.Le mythe de l'amitié qui se forge

L'amitié est une affection, une sympathie, une communion de pensées entre des êtres

Chrétiens >> JESUS et ses 12 apôtres sont liés par une profonde amitié (communautaire) qui est concrétisée entre autres par le repas de la Cène, où hélas une amitié personnelle fait soudain place à la trahison (de JUDAS ISCARIOTE)

Grecs >> ORESTE et PYLADE, cousins Grecs et indéfectibles amis, offrent mutuellement leur vie l'un pour l'autre, lors d'un jugement

Grecs >>
Grecs >> ACHILLE et PATROCLE, cousins Grecs et amis intimes, sont engagés dans la guerre de Troie.Patrocle sera tué par HECTOR, ce qui incitera Achille à le venger.

Sumériens >>   GILGAMESH, le géant d'origine divine, combat le colosse ENKIDOU le rustre, mais le combat est fort égal et une amitié s'établit entre les 2 géants.Ils s'allient pour tuer quelques monstres, mais Enkidu meurt de maladie avant son ami, ce qui rendra celui-ci beaucoup plus tempérant.

 

E72.Le mythe de la pérennité de l'amitié

Hébreux >> -L'enfant prodigue a quitté sa famille, dilapidé son héritage avant l'heure et vécu dans la débauche, mais il est fêté malgré tout, quand il revient vers sa famille

Toutes civilisations >>  L’émotion des retrouvailles, par exemple celles du copain de classe (ou copain de régiment) apportant toujours un état de grâce amicale 

 

E73.Le mythe de l'amitié fidèle (les bonnes relations)

Serments et jurements sont des engagements solennels de bien remplir ses devoirs amicaux.

Le jurement est un serment plus solennisé, qui est cependant devenu une expression de droit coutumier.Les 2 notions impliquent la fidèlité (perdurance de l'engagement)

Crète >>-Le serment d'IDOMENÉE, roi de Crète : au retour de la guerre de Troie, il jura à Poséidon d'immoler le premier être qu'il croiserait, s'il sortait vivant d'une tempête où il se trouvait alors.Il en sortit indemne, mais le 1° être qu'il rencontra fut son fils et son zèle aveugle l'engagea à l'immoler.Mais avant l'exécution de cette horreur, son peuple se révolta et l'exila

Crète >>-le serment de CYRÈNE : les Crétois imposèrent un serment fondateur (de ne

pas revenir en leur patrie) à leurs citoyens qu'ils envoyaient coloniser la Libye

Grèce >> les jurements des dieux >> Zeus fut sauvé par Victoire (la fille du Styx) dans sa guerre contre les Géants.En reconnaissance, les dieux durent alors jurer (''sur le Styx'') de respecter Zeus et leur éventuel parjure serait une perte de fonction pendant 9 ans

Grèce >> les serments de loyauté : serment de TYNDARE >> ce roi de Sparte avait une fille (HELENE) qui était la plus belle femme du monde grec et qui inspirait une vraie passion à une vingtaine de princes briguant sa main. Leur rivalité risquant d'entraîner des guerres, Tyndare sacrifia un cheval, fit monter tous les prétendants sur cette victime et leur fit prêter serment solennel : s'il arrivait outrage à Hélène et au mari qu'elle aurait choisi, tous seraient solidaires à leur porter secours-Serment d'HIPPOCRATE, qui engage un médecin à respecter une stricte déontologie-Le serment du jeu de paume (France 1789) où les députés s'engagent à ne pas se séparer avant l'aboutissement d'une constitution nouvelle

Rome >>6lles jurements romains se faisaient surtout ''par HERCULE'', par ''BACCHUS'', par ''QUIRINUS''

Rome >>-le serment de loyauté des HORACES >> ces 3 frères romains s'unirent à la

mort dans leur combat hégémonique contre Albe, représentée par 3 frères CURIACE

Suisse >>--le serment de GRÜTLI (1307) institua une communauté de lutte des cantons centraux de la Suisse contre la domination des Habsbourg

Toutes civilisations >>-le serment des époux (avec échange de symbole : l'anneau)-L'exemple de PENELOPE (la Grecque) est le modèle de fidélité conjugale, car elle repousse des prétendants (qui étaient installés chez elle) pendant les 10 ans d'absence d'ULYSSE, son mari.Dans la journée, elle tisse un linceul pour son vieux père (LAERTE) et la nuit, elle le défait, pour berner les prétendants et préparer par ailleurs son fils TELEMAQUE à de prochaines aventures

   Copyright Mythes-religions ©