MYTHES de RELIGION : LA CREATION du MONDE

comment le monde est-il structuré ?

COMMENT LE MONDE EST-IL STRUCTURÉ ?

K31-La structure fondamentale du monde est le cosmos (c'est à dire le vide sidéral 

avec ses composants internes, qu'on nomme parfois Métagalaxie) 

Ses éléments les plus évoqués dans les mythes sont :

 

a.La sphère céleste  (les cieux)

Les divinités qui y sont affectées sont dites ouraniennes 

 Grèce >> ATLAS, géant fils de JAPET et mari de sa nièce CLYMENE, osa combattre les dieux, mais en punition, il dut porter à jamais la sphère céleste.

 Mongolie >>  TENGRI est l'espace omniscient, à facettes

 

b.Les constellations

Elles sont en général (surtout chez les Grecs) créées à l'occasion de la punition d'un personnage qui a commis une quelconque faute envers la morale divine : il se retrouve alors expédié au firmament astral et devient par exemple la Grande ourse, ou le Scorpion, ou le Cocher, ou Cassiopée, etc) 

 

c.L'étoile du matin et du soir

C'est VÉNUS pour les Latins ou INANNA à Sumer

 

d.Le soleil est omniprésent dans toutes les mythologies-- il est dénommé >>

–-TONATIOUH (chez les Aztèques) chez qui il apparaît dans 5 mondes successifs, entrecoupés de cataclysmes (soleils du jaguar, du vent, du feu, du déluge, du mouvement)

---SHAMASH ou BELUS ou AYA (chez les Babyloniens)

---EGUZKI AMANDRE (chez les Basques)

–-ATOUM-RÂ, oeil du ciel (en Egypte ancienne)

–-ASSABINUS (en Ethiopie)

–-HELIOS (en Grèce)

–-INTI, issu de l'oeil de Kuntur le condor, oiseau sacré (chez les Incas)

---HUITZILOPOCHTLI (chez les Nahuatl

–-SWENTOWID (Sventovit) (en Slavonie)

–-ELAGABALE (en Syrie antique)

 

e.La lune est présente avec une fonction de fertilité du monde   

Elle apparaît sous les vocables de :

---ANJEA (chez les Aborigènes Australiens)

---MAWU (chez les Africains du centre)

---ALILAT (chez les Arabes)

---COYOLXAUHQUI ou IOUALTECHTLI (chez les Aztèques)

---ILARGI AMANDRE (chez lez Basques)

---AYYUR (chez les Berbères)

---ARASY (chez les Guaranis)

---MYLITTA (chez les Persans)

---PE (chez les Pygmées)

---GLYCON, l'oracle en forme de serpent lunaire (chez les Romains)

 

f.La lune et par ailleurs présente dans une fonction de découpage du temps (de strictes périodes ou phases)  Ses dénominations sont alors >>

Egypte ancienne >> THOT

Grèce ancienne >> TROBOMOS, lune tricéphale, qui est dénommée, selon la lunaison

--ARTEMIS (la lune pleine) --PHOEBE ou PHEBE (la lune en forme de croissant)--et HECATE (la lune nouvelle) Cette nouvelle lune est vénérée à travers des fêtes, comme les NEOMENIES

Incas >> QUILLA ou KILYAMAMA est la lune

Rome ancienne >> DEA FECALIS ou TRIVIA, avec, comme en Grèce, les 3 têtes selon la lunaison : LUX ou LUNA (pour la lune croissante ou décroissante), SELENE (pleine lune) et DIANE (nouvelle lune)

Les variations d'aspect de la lune (ses taches et ses quartiers), sont souvent l'objet de mythes à connotation cosmique (le soleil mange la lune, des cendres sont jetées dessus, les étoiles la font changer, les éclipses la font dormir.........)

g.La lune est enfin présente dans une fonction de prédiction (présages), parce que ceux-ci sont plus subtilement appréhendables la nuit :

Mésopotamie >> SIN (ou NANNA) est la lumière mystérieuse

Et quand Sin se cache (éclipses), il y a danger

Europe >>-Les présages sont soit fastes (guérisons, mariages heureux, plantations bénéfiques), soit néfastes (folie, troubles climatiques.....)  

K32-La puissance (ou l'énergie) cosmique sont nommées

---MARI la Nature (chez les Basques)

---EROS archaïque, le puissant désir (chez les Grecs)

---BERESHIT le principe fondateur  (chez les Hébreux)

---INDRA la force des cieux et VARUNA l'énergie universell (chez les Védiques)

---GUENO le tout-puissant (chez les Peulhs)

---CYBELE  grande mère des dieux (chez les Romains)

---ENERGIE du VIDE (pour la Science moderne)

-De tous temps, les planètes et groupements d'étoiles furent affectés de noms de dieux ou de héros

Exemples : Mars, Neptune, Jupiter, Saturne, Uranus, Pluton, Titan, Io, Pléiades, Six frères, Mata-Riki....

 

K33-Des structures mythiques géométriques sont souvent proposées pour appréhender le monde

a-Structures pentaédriques

La structure pentaédrique de l’univers est dite quintessence et elle comporte 5 éléments constitutifs (chez les Grecs) à savoir l'air, le feu, la terre, l'eau , l'éther

Similairement en Chine, on trouve les 5 processus de gestion du monde chinois (métal, feu, terre, eau, bois)

Egalement, chez les Juifs, 5 éléments constituent le monde (4 matériels + le souffle ''shin'')

Chez les Américains précolombiens, c'est le temps passé qui est décomposé en 5 périodes inégales, chacune dominée par un soleil, qui à chaque fois est détruit par les éléments tempétueux, avant que de renaître sous une autre forme (actuellement on a un soleil de 5° version)

En Chine, c'est une étoile de feu pentaédrique

En Grèce, on institua une structure à 5 temps (les 5 âges, ou 5 siècles ou 5 soleils) sous le nom de mythe hésiodique. On y définissait :

--l'Age d’or (tout y est innocence, justice, bonheur, abondance, mort douce)

--puis l'Age d'argent (l'homme y est inerte, mou, faible, puéril et stupide)

--puis l'Age d'airain (l'homme est robuste, ingénieux, mais violent et apparaissent alors le mal, l'injustice et les combats)

--puis l'Age des Héros (les hommes sont justes, vertueux, mais la nécessité du travail apparaît)

--puis l'Age de Fer (où le vice, l'amoralité, la corruption, l'hybris sont désormais présents)

Au Japon, un groupe de 5 divinités primordiales du Chaos

Au Mexique ancien, il y avait la même notion que chez les Grecs

Au Proche-orient, était présente l'étoile à 5 branches (pentagramme)

 

b-Structures axiales

--Un axe du monde horizontal, symbolise l'ensemble immanent des possibilités manifestées par un état de l'être (# ipséité)

--Et un axe du monde vertical évoque la liaison cosmique (Hiérogamie) entre la Terre (où est l'Homme) et le Ciel (où sont les Dieux)

Par exemple :

Afrique de l'est >> WAK est le créateur suprême et il est l'axe du monde, tenant le ciel éloigné de la Terre

Angleterre >> Les mégalithes de STONEHENGE sont destinés à la liaison homme-dieux

Egypte >> SHOU (le dieu de l'air), soutenait l'espace entre la Terre (Geb) et le Ciel (Nout)

Lithuanie >> le même rôle fut tenu par VERPEJA

Maoris >> PAPATUANUKU et RANGINUI sont les agents de liaison hommes-dieux

Méditerranée >> L'axe du monde vertical (Axis mundi), est symbolisé par la verticalité du mégalithe ou celle de l'arbre (genre pin ou chêne)

Moyen orient >> L'axe vertical de liaison Homme-dieux est symbolisé par l'échelle de Jacob (Hébreux) ou par une ziggourat (Babylone)

Océanie >> TANE est la divinité qui sépare le ciel (où est l'éternité) de la Terre (où est la mort) afin de permettre à la vie de subsister

Tane tient en outre les 3 paniers du savoir et il créera la femme, avec du sable

Orientaux >> le TAIJI TÛ, est la liaison Yin-Yang

Sumériens >> DAUSH PYTAR était le lien Homme-Ciel

Tatars>> c'est ici JAJYK KHAN qui fait la liaison

 

c-Structures circulaires

Chine>> Un cercle-nombril du monde, symbolise l’initialité (TOMSA)

Cas général >>Un arc de cercle (l'arc-en-ciel) explique une structure partielle du monde et qui est >> un ourlet dans le manteau du soleil (Sibérie), un bol de peinture pour colorier les oiseaux (Germains), un vêtement du grand esprit (Yukis), une fente du ciel rebouchée par 7 pierres (Chine)

 

K34-En plus d'une structure géométrique, le monde acquiert une structure temporelle dans ses origines :

--soit elle est incluse dans le principe primordial (voir chapitre magma préexistant)

--soit il y a apparition du dieu-temps >>

CRONOSen Grèce, SATURNE à Rome, HEH en Egypte ancienne,VISHNOU en Inde, PACHACAMAC chez les Incas

*Cronos est un inquiet: il ne veut pas que ses enfants le détrônent et il les mange dès leur naissance. Le 6° enfant (Zeus) est sauvé par sa mère Rhéa, qui donne à manger à Cronos une pierre enveloppée d'un lange, ce qui sera un excellent leurre.La pierre est nommée OMPHALOS, le nombril (centre) du monde.

K35-La nature a horreur du vide

Le vide est en permanence comblé par la matière qui le côtoie. Les exemples usuels sont d'une part, un gaz quelconque (qui occupe tout l'espace disponible qu'on lui offre -si la pression le permet-) et d'autre part, la matière sidérale qui s'étale dans le cosmos, dès qu'elle le peut (même si la densité moyenne n'est que de 1 atome par mètre cube)

   Copyright Mythes-religions ©

création de l'homme (anthropogonie)

CREATION de l'HOMME (ANTHROPOGONIE)

Les mythiques origines de l'Homme sont très différemment proposées selon les civilisations :

K91- L’homme peut être issu de morceaux de terre

Chine >> l'homme est fait de boue, façonnée par la déesse NÜWA

Grèce >> EPIMETHEE (le benêt) fils d'un Titan et frère de PROMETHEE (le créateur de l'homme) était chargé de compléter les garnitures et accessoires des individus créés; mais il distribua tant de belles choses en priorité aux animaux, qu'il ne resta rien pour les hommes, c'est pourquoi ils restèrent nus

Hébreux >> ADAMAH (le 1° homme) et LILITH (1° femme, antérieure à EVE) sont en argile

Islam >> ALLAH façonne l'homme avec de l'argile

 Mongols >> Humanité d’argile

 Moyen orient >> L'homme est partout fait de boue

Nigéria (Yorubas) >> L'homme est issu de la latérite

Scythie >> TARGITAOS l'humain, était fait de terre 

 

K92- L’homme peut être issu de la pierre

Indonésie et Mélanésie >> ATEA (ou WATEA ou QAT) est issu d’un rocher et il sera créateur de tous les éléments du monde, dont l'homme sera finalement issu

Grèce >> Les hommes post-diluviens sont créés par les pierres jetées par PROMETHEE et PYRRHA, par dessus leurs épaules

 

K93 -L’homme peut être issu du bois ciselé

Nordiques >> L'homme est sculpté par les dieux, dans une pièce de bois

 

K94- L’homme peut être issu d'un sacrifice cosmique

Inde >> L'homme vient du sacrifice de la transcendance primordiale PURUSHA

Inuits >> La naissance de l'humanité provient de la force créatrice KAÏLA

 

K95- L’homme peut être issu d'un animal

Amérindiens du grand nord >> l'homme provient d'une transformation des animaux (provoquée par un avatar du GRAND ESPRIT) 

Asie du sud-est >> l'homme est issu d'un reptile

(Monde moderne) DARWIN prétend que les hommes (comme tous les autres êtres vivants) sont issus d'espèces antérieures, générées chronologiquement, suite à des mutations progressives.On devrait donc logiquement trouver de nombreux fossiles en regard de tous les vestiges de ces transformations (étapes  échelonnées).

Mais on n'en trouve pas : on appelle cela  le(s) chaînon(s) manquant(s)

 

K96- L’homme peut être issu d'une action spécifique des dieux

Congo >> Les hommes du peuple Nzebi proviennent de l'accouplement de la Déesse-mère avec les singes, ce qui donnera 7 tribus habitant le village idéalisé de Kato et ils mettront beaucoup de temps à perdre leur pilosité excessive et à acquérir la civilisation

Corée >> Les 4 points cardinaux se sont accouplés aux 4 éléments pour donner l'homme

Grèce >> La Terre est ensemencée par le sperme d'HÉPHAISTOS (VULCAIN), engendrant le premier homme ERECHTEÏON

Hindouisme >> YAMA et YAMI, les premiers humains, sont créés par BRAHMA

Malgaches >> Les hommes sont en descendance directe depuis un dieu

Monothéistes >> La descendance (fabrication de l'homme) est directe depuis un Dieu

Nordiques >>
 Les hommes sont en descendance directe depuis un couple de dieux (ODIN et FRIGG)

 

K97-La création de la femme

Les religions moyen-orientales sont machistes, elles ne proposent la création de la femme qu'à titre accessoire (EVE ne sert qu'à combler la solitude d'ADAM)

A l'inverse, toutes les autres religions expriment la nécessaire complémentarité du caractère féminin, avec l'expression de ses qualités fondamentales.

   Copyright Mythes-religions ©

création du temps

CREATION du TEMPS

Le temps, dans toutes les mythologies, est à l'origine de la création

Il est l'origine du monde chez les Babyloniens, les Perses, les Aborigènes,

les Polynésiens (où  il est nommé PÖ, le créateur), les Grecs (c'est le dieu CRONOS), les Védiques (c'est le dieu PURUTNA), les Prézoroastristes (c'est le dieu ZERVAN)

Le découpage pragmatique du temps est fait sous forme de cycles, c'est à dire des retours plus ou moins réguliers de phénomènes similaires

   Copyright Mythes-religions ©

la création du vivant

CREATION du VIVANT

Les origines de la vie donnent lieu à grande variété de mythes :

K81-La vie a pu venir d’un arbre

Hébreux >> Un arbre déjà présent au paradis terrestre, tel le cèdre, est l'initiateur de la vie

 

K82-La vie a pu venir de la division d'un être primordial

Aztèques >> La vie vient du créateur OMETEOTL

 

K83-La vie a pu venir de la jonction des 4 éléments

Malgaches >> Les 4 éléments (terre, feu, eau, vent) se joignent pour donner la vie

 

K84-La vie a pu venir d’une syzygie

La syzygie est une jonction mâle-femelle de 2 êtres fondamentaux opposés >>

Celtes et Germains  2 divinités donnent la fertilité

Perse antique >>  PENTA MAINYU (le bien) est alors lié à ANGRA MAINYU (le mal)

 

K85-La vie a pu venir d’une météorite (ou d'une comète)

c'est la proposition de la science moderne

 

K86-La vitalité

La vitalité est la liaison du Ciel (monde sacré) à la Terre (monde des morts)

a.Cet agent de liaison Ciel -Terre peut être un végétal >>

Afrique >> Une forte liane est symbole de la vitalité

Chine >> L'arbre K'IEN MOU (un jujubier) est le symbole de la vitalité

Grèce, Rome, Pays islamiques >> L'olivier est le symbole de la vitalité

Hébreux >> L'arbre de l'éden permit à l'homme vivant, de prendre conscience de Dieu

Inde >> C'est l’arbre-BO (un pipal) dit aussi BODDHI ou figuier de l'illumination

Kabbale juive >> Les SEPHIROTH sont les arbres de vie

Mayas >> HUNAB KU est l'arbre cosmique du monde vivant

Méditerranée >> Le figuier est le symbole vivifiant

Nordiques >>  La vitalité fondamentale est symbolisée par le frêne YGGDRASIL (ou IRMINSUL) qui posséde trois étages ayant chacun trois compartiments: le premier pour les dieux (GODHEIM ou ASGARD abritant les Ases, VANAHEIM abritant les Vanes, (LJÖT)ALFHEIM gardant les Elfes blonds), le second pour les humanoïdes (MANNHEIM ou MIDGARD pour les hommes, SVARTTALFHEIM pour les Nains et Elfes bruns, JÖTUNHEIM pour les Géants et le troisième pour la mort (MUSPELHEIM pour le feu, NIFLHEIM pour les morts de maladie et HELHEIM pour les morts indignes)

En outre, Yggdrasil possède trois racines, accessibles par des symbioles de profondeur : le puits de la connaissance, gardé par le sage géant MIMIR , le puits du temps gardé par les trois NORNES, sorcières du passé(URD), du présent(VERDANDE) et du  futur (SKULD) et la source de HVERGELMIR, qui est minée par NIDHÖGG, le mangeur de cadavres

 

 

Perse >> L’arbre de vie est nommé HOM

Sibérie >> Le bouleau est l'arbre de la vie

Tibet >> Le saule est l'arbre vivifiant

Tous lieux >> Le chêne est le symbole de la vie

Et parfois >> Une échelle est le symbole de la vie, dans les pays où il n’y a pas d’arbre...

 

b.Cet agent de liaison Ciel -Terre peut être un animal >>

Egypte ancienne >> Le crocodile est le symbole de vitalité

Europe et Amériques >> Le cheval est la vitalité (ainsi que la vaillance)

Inde >> La vache est symbole de vitalité

Orient >> c'est ici le crabe

 

c.Cet agent de liaison Ciel -Terre peut être d'ordre énergétique >>

(Mythe moderne) Les champs morphiques expliqueraint les liaisons (intrications) entre certains goupes d'êtres vivants, qui savent présenter une synchronicité d'action, malgré une apparente impossibilité d'échanges d'informations (par exemple les virages de vols d'oiseaux ou de bancs de poissons présentent des synchronisations inexpliquées)

 

d.Cet agent de liaison Ciel -Terre peut être un dragon

Chine >> TIAN LONG est le dragon céleste sacré, bénéfique, vital

   Copyright Mythes-religions ©

les cycles (de temps)

LA DECOUPE du TEMPS

La découpe du temps est objet de divers mythes

Elle s'effectue >>

--d'une part pour ce qui concerne les phénomènes du corps (où il s'agit essentiellement de la périodicité des battements du coeur)

--d'autre part pour les phénomènes de la vie et ce sont là les découpages du temps en cycles calendaires (le jour, la semaine, le mois.... l'année)

--les objets servant à lire le temps deviennent mythiques (l'horloge, inventée vers 1300)

 

K71- Les cycles diurnes

Ils relèvent du soleil ou des étoiles

Le matin est mythifié en divers lieux :

Assyrie >> c'est DELEPHAT (équivalent de Vénus)

Rome >> VÉNUS est l'étoile du petit matin, car c'est l'astre le plus brillant après soleil et lune (initialement Vénus était nommée Lucifer, c'est à dire porteuse de lumière).

Mais Vénus est également citée comme étoile du soir, sous le nom de VESPER, car elle est également brillante à ce moment-là

Le jour est mythifié avec :

Grèce >> APOLLON (dit PHOEBUS en latin)dieu de l'éclat, de la vérité et de la bonne santé, qui est aussi le conducteur du char solaire

Hindouisme >> SÜRYA le soleil, conduit le jour un char à 7 chevaux, en étant poursuivi par le démon RANU (qui ne le rattrape qu'aux éclipses)

Nordiques >> SÖL (le soleil) conduit le jour un char (avec les 2 chevaux Alsvid et Arvak) mais il est poursuivi par le loup Sköll, qui le rattrapera à la fin des temps (le Ragnarök)

Le rythme circadien est une réalité mythique moderne, qui s'appuie sur le constat du phénomène biologique naturel ci-après >> l'organisme des êtres vivants sait (à peu près) avoir conscience de la durée d'une journée de 24 heures -et ceci concerne l'ensemble des végétaux et animaux-

 

K72- les cycles lunaires

Le calendrier est en général initialement découpé en semaines, qui sont des phases de 7 jours, correspondant aux variations d'apparence lunaire . Il en découle une omniprésence du chiffre sept dans toutes les constructions humaines :

-dans les mythologies, il y a plus de 3000 occurences faisant référence au chiffre 7

-dans les autres activités humaines, sa préséance existe aussi bien :

---dans les contes (les 7 nains)

--dans les jeux (les tarots, le nain jaune....)

---dans les arts (7 arts antiques, 7 couleurs, 7 notes musicales, 7 merveilles du monde....)

---dans les notions sociales (7 princes chez les démons, 7 âges de la vie....)

---dans l'alimentation (pH 7... 7 familles olfactives....)

---dans les sciences dures (7 équations du mouvement, 7 systèmes de cristallisation, 7 odeurs fondamentales, ...) 

---dans la politique (le septennat...) 

Le cycle lunaire est vraiment omniprésent (on pourrait même écrire homniprésent) 

Il est impliqué dans

-le cycle féminin de fertilité

-la fertilité agricole (dont le cas particulier de la lune rousse, avec ses risques de gelées)

-les présages, dont la véracité est supposée meilleure quand ils sont émis sous telle lune 

 

K73- Les cycles saisonniers

a. Un calendrier est une comptabilisation du temps en fonction des évènements lunaires, solaires ou mixés

L'initiation d'un calendrier est liée à un phénomène historique >>

soit une date mythique, comme le début du monde (Hébreux) - ou bien une date religieuse, comme la naissance de Jésus (Chrétiens) ou la fuite de Mahomet (Hégire des Musulmans) - ou bien date politique (calendrier républicain)

Il est découpé ensuite en cycles (comme ères, siècles, ans, mois, décades, semaines)

Et certains cycles sont plus typiques des évènements climatiques, comme les SAISONS 

-les HELIADES (Grecques) filles du soleil, cosmologues, découpent l'an en 4 saisons

 

b. Le printemps

Certitude de vie renouvelée, il est symbolisé par >>

Chine >> Le saule--et le printemps est générateur de grandes fêtes-

Grèce >> Des animaux, comme le lièvre

Grèce >> PERSEPHONE (ou CORE) fut une déesse enlevée très jeune par le dieu des enfers HADES .Sa mère DEMETER obtint de la sortir de là, sous réserve qu'elle jeûnât.CORE ayant désobéi, fut reléguée à nouveau aux enfers, mais il fut convenu qu'elle n'y séjournerait que 6 mois par an, avec retour sur Terre chaque printemps

Hébreux >> la Paque (ou Pessa'h) était la fête du renouveau (printemps) lors de laquelle on nettoyait les débris des saisons passées et on tuait un agneau (mangé avec des azymes)

Rome >> même mythe que le ci-dessus grec, mais les noms changent : c'est CORE (PROSERPINE), enlevée par Vedius (ou Pluton)

Occident >> Le pêcher est symbole du printemps

Russes et Baltes >> Des arbres, comme le bouleau, sont symboles du printemps

 

c. l'été est générateur de fêtes mythiques >>

Occident >> Les feux de la St Jean (le 24 juin)

Celtes, Incas, Vaudous >> Les fêtes du solstice

Chine >>  La fête K'IEN

 

d. La période des pluies  est magnifiée et mythifiée, car génératrice de fécondité

Asiatiques du sud >> Les moussons (d'été et d'hiver)

Egyptiens anciens >> Déification du NIL , symbole de prospérité agricole, sous le nom de HÄPY

Grèce >>  Les 7 HYADES sont les nymphes des pluies

Latins >> Les 7 nymphes PLUVIAE pleurent périodiquement la mort de leur frère HYAS, dévoré par un lion

Incas >> ILYAP'A est la déesse de la pluie

 

e. L'hiver

Grèce >> Le chasseur ACTEON surprit un jour Artémis (déesse de la chasse) et essaya de la violenter. Elle se vengea en le transformant en cerf, ce qui provoqua sa poursuite et sa mise à mort par sa propre meute. On peut voir là la symbolique de la mort de l'hiver

Nordiques >> L'hiver était fêté en l'honneur de JÖLNER, nom scandinave d'ODIN

Le houx, le gui et le chêne en étaient les symboles et les sacrifices en étaient les supports

Tous lieux >> L'hiver est toujours fêté, mais avec désormais une assimilation à des évènements religieux (surtout chrétiens, avec Noël)

 

K74- Les cycles du grand renouveau

La renaissance ou la régénération du monde est un thème récurrent des diverses mythologies. L'homme estime que parfois le monde devient déliquescent et qu'il est alors opportun de le remettre à niveau. Ceci se fait grâce à des évènements cosmiques ou mécaniques, eux-mêmes soutenus par des personnages issus du panthéon (§Y13)

(Si le retour de ces renouveaux est cyclique et identique dans chacune de ses phases, on nomme cela la palingénésie) :

A))-renouveau par un déluge   

au moins 70 versions d’un déluge sont proposées dans les divers mythes du monde. Les conséquences sont toujours un effacement de la civilisation antérieure--hormis quelques sauvetages in extremis-- et cela permet une renaissance vitale avec une nouvelle Société qui ressurgit alors et repart sur de meilleures bases

Le Moyen-orient nous offre un déluge datant des environs de l’an -4000 et il est vraisemblablement le souvenir d’un tsunami gigantesque ayant touché la plaine irakienne, lié à un tremblement de terre avec ses cyclones afférents. Noé (un homme prudent) eut le temps d’embarquer une partie du monde animal sur son bateau (dit l’arche) et il termina ce sauvetage en échouant sur le mont Ararat, qui est l’homonyme d’une montagne turque mieux connue, mais qui n’est en fait qu’une colline irakienne dénommée actuellement Djoudi

Mésopotamie >> mêmes récits que pour NOE. Ici, c’est UTNAPISHTIM qui sauve une partie des êtres vivants sur son bateau

Nouvelle Guinée (peuple des Baruyas) >> Les anciens se sont cachés et ont protégé des plantes, pendant le déluge, pour pouvoir replanter et régénérer

 

B))-renouveau suite à incidents (climatiques ou sociétaux)

Aztèques >> L'avènement de QUETZALCOATL (le serpent à plumes, dieu du vent et de l'abondance) revient périodiquement (sur des cycles multiples de 52 ans)

Chinois >> HEI LONG JAN le dragon noir, est un signe du zodiaque dont le retour est bénéfique

Grecs >> La résurrection de Dionysos, crée le renouveau de la nature printannière

Hindous >> KALHI (le féroce avatar de VISHNOU) fait revivre et trembler le monde, après la défaite des géants et SHIVA est de son côté le régénérateur cyclique (ledit cycle étant le samsâra)

Le KALASHAKRA (la roue du temps) est par ailleurs une allégorie du nord de l'Inde, évoquant l'arrivée future de roi Raudachakrin pour vaincre les forces nocives qui étaient jusqu'alors prépondérantes >>> Dégénérescence et âge d'or.

Hopis >>  le monde, mauvais, est détruit 3 fois pour renaître aujourd'hui en 4° formulation..

Incas >> INKARRI (le dieu représentant l'ordre) peut disparaître quand des conditions néfastes surviennent . Mais il se reconstitue ultérieurement sous terre et quand il renaït, une nouvelle ére de prépondérance des Incas peut revenir

Indiens des USA >> Le retour de la perdrix est régénérateur

Mésopotamie >> La survie de MARDOUK, après son combat contre les dieux antérieurs, permet une heureuse régénérescence

Rome >> Les Lupercales étaient des fêtes annuelles de renouveau et de purification

Scandinavie >> La renaissance du monde, éteint suite aux guerres divines, est possible grâce aux 2 humains (Lif et Lifthasir) réfugiés antérieurement dans le frêne éternel Yggdrasil

Sumer >> ZIUSUDRA (XISITHRUS) est le sauveteur pendant le déluge (qui est supposé être intervenu en l’an -1700)

K75- Cycles ternaires

a. Les 3 âges de la vie (enfance, maturité, vieillesse) sont mythifiés

Grèce >>  L'énigme du sphinx posée à OEDIPE >> qui marche sur quatre pattes au matin, sur deux pattes à midi et sur trois le soir ? (c'est l'Homme)

Nordiques >> FRIGG (ou FRIGGA ou FLEA), fille de la nuit (NÖTT), femme d'ODR (une hypostase d'ODIN), déesse de l'abondance, de la maternité et de la fécondité, contrôle les 3 Nornes (filins du destin, nommées URD -le passé- VERDANDE -le présent- SKULD -l’avenir-)

Le dieu TRIGLAW (tricéphale) représente (pour les slaves Polonais) le ciel, la terre et l'invisible

 

b. Les 3 saisons mythifiées (il y a amputation de l'automne)

Cela symbolise l'écoulement de la vie

Grèce >> ADONIS, symbole du printemps, était né de l'inceste de SMYMA (dite parfois MYRRHA) avec son père (inceste provoqué par la perfide APHRODITE)

Adonis était si beau que les déesses se le disputaient. Alors ZEUS lui partagea son emploi du temps en 3 tiers : l'un sous présence de CORE (ou PERSEPHONE, ou PROSERPINE en latin), un autre tiers sous présence d'Aphrodite (VENUS) et le dernier tiers en liberté.Mais suite à nouvelle tricherie d'Aphrodite, il fut éventré par un sanglier lâché par ARES (le MARS latin) et les anémones jaillirent alors de son sang

Mésopotamie >> TAMMUZ (ou DUMUZI), la végétation printannière, est un dieu similaire à ADONIS. Il a une fonction de psychopompe (c.à.d. "personnage qui guide les âmes des morts")

Il rapporte le soleil printanier, avec la nouvelle végétation

 

c. La mythification triforme de la lune

Les Grecs (puis les Romains) ont présenté la symbolisation lunaire en version tricéphale, où l'astre présente 3 fonctions très distinctes L'aspect tricéphale est dit TROBODOS (ou TRIVIA chez les Latins) et présente des qualités divergentes surprenantes :

-La pleine lune (dite ARTEMIS -ou SELENE chez les Latins) - est une divinité fécondante, fertilisante, gardienne des seuils (d'habitats) et des croisements (routiers), promotrice de la sagesse culturelle et de la politique

-Puis la lune en forme de croissant (dite PHOEBE ou PHEBE ou LUNA chez les Latins) est d'apparence bienfaisante, virginale et également propice à la victoire

-Et enfin la lune nouvelle (dite HECATE ou DIANE chez les Latins) est un symbole de ''non lisibilité'' qui attribue à la lune la noirceur des enfers, la fonction chtonique de magicienne infâme, devenant la chasseresse des animaux et des hommes, avec ses flèches empoisonnées

 

d. L'équilibre

Un équilibre étant toujours précaire, il y a nécessité  de définir 3 notions pour le cerner :

(le plus, le zéro, le moins), ce qui implique un mythe ternaire : deux positions pour le dualisme et une pour son annulation

   Copyright Mythes-religions ©

les dualismes

LES DUALISMES

A peu près tous les éléments du monde se présentent à nous sous un aspect binaire, c'est à dire avec 2 caractéristiques différenciées et souvent opposables. C'est là le principe du dualisme, ou bipolarité, dans lequel l'apparence des choses est appréhendable à la fois sous une forme et sous la forme contraire (en schématisant : une part en blanc, une part en noir)

La dualité est le fait de présenter, ou d'assumer ou de porter les 2 éléments d'un dualisme

La typologie des mythes (ci-dessous) montre que les mythes dualistes sont surtout d'ordre religieux. Et dans ce domaine, on parle surtout de dualismes ''absolus'', c'est à dire où l'opposition est formelle entre les 2 thèmes du duel. Dès qu'on parle de dualisme religieux, plus question de transiger ni de mitiger

 

K41-Le dualisme géo-cosmique

Il s'agit de l'opposition entre

  • d'une part , ce qui nous apparaït spirituel, rigoureux, fort, ordonné

  • au contraire* ce qui nous paraït matérialiste*, trouble*, humide*, négatif*

  • Voici leur liste alphabétique plus précise (avec l'opposable* entre parenthèses) : air(vs eau*)--aligné(vs courbé*)--avenir(vs passé*)--centripète(vs centrifuge*)--chaud(vs froid*)--ciel(vs terre*)--clair(vs trouble*)--convexe(vs concave*)--cuit(vs cru*)--dehors(vs dedans*)--doux(vs acide*)--droite(vs gauche*)--dur(vs mou*)--force(vs apathie*)--est(vs ouest*)--été(vs hiver*)--feu(vs extinction*)--grand(vs petit*)--haut(vs bas*)--hydrogène(vs oxygène*)--impair(vs pair*)--jour(vs nuit*)--léger(vs lourd*)--montagne(vs rivière*)--montée(vs descente*)--odeur(vs saveur*)--onde(vs particule*)--ordre(vs désordre*)--poivré(vs amer*)--pôle plus(vs pôle moins*)--rond(vs carré*)-- rugueux(vs velouté*)--râpeux(vs doux*)--sec(vs humide*)--soleil(vs lune*)--sud(vs nord*)--transparence(vs opacité*)--yang oriental (vs yin*)

 

Exemple du dualisme entre (le ciel) opposable à (la Terre*)

Ces éléments contraires sont initialement unis (mariés) dans une commune texture.

Mais leurs différences vont entraîner desluttes mythiques (surtout aux origines du monde)

Chinois >>-YIN* et YANG sont respectivement la terre* et le ciel (et ce qui est entre les deux est l'homme, ce qui justifie le surnom du peuple chinois "fils du ciel")

Egyptiens anciens >> NOUT est  le ciel (fille de l'air SHOU), mariée à GEB* le dieu Terre

Ils sont parents de ISIS, OSIRIS, SETH, NEPHTYS

Grecs >> OURANOS le ciel est marié à GAÏA* la Terre, mais leur apparente union ne fait que surligner leur opposition. Ils ont comme enfants les TITANS et les GEANTS

Maoris >> RANGI et PAPA* sont le père ciel et la mère terre*, mariés et apparemment unis, mais cependant séparés par l'obscurantisme. Ils sont parents d'une quantité de dieux mâles

Nordiques >> ASGARD (Ciel) et MIDGARD (Terre*) sont issus du dépeçage (par les dieux) de Ymer, le géant initial

Sumériens >> ANU est le Père des dieux et KI* leur mère

Toltèques >>-COEUR DE CIEL et COEUR de TERRE* sont les éléments primordiaux opposés

 

Le dualisme du jour opposable à la nuitest exprimé sous les noms suivants  >>

Aborigènes Australiens >>-YHI et ALCHERA*

Chinois >> Lumière (symbolisée par l'oiseau léger) et Obscurité* (symbolisée par le corbeau)

Egyptiens anciens >> RÂ (ou Ré) et APOPHIS*

Grecs >> HÉMÉRA et NYX* avec leur adjoint AURORE, le lever du jour

Maoris >> AÔ et PÔ*

Persans >> AHURA MAZDA et ANGRA MAINYU* (ou AHRMAN)

Scandinavie ancienne >>-ÄLFHEIM et SVARTÄLFHEIM*

 

Le dualisme entre le grand et le petit*

Ce dualisme est signifié de façon imagée par le mythe exprimant qu'un événement d'aspect mineur, peut entraîne des phénomènes aux conséquences majeures

Version antique du mythe >>-Invitée au mariage de PELEE le Grec avecTHETYS, la déesse de la discorde (ERIS) apporta une pomme d'or destinée à la plus belle des invitées.Les 3 déesses APHRODITE, ATHENA et HERA se portèrent concurrentes et pour les départager, ZEUS choisit de demander l'avis du bel humain PÂRIS.Mais pour le circonvenir, Aphrodite proposa à Pâris de lui offrir la plus belle femme du monde (HELENE) alors que les 2 autres ne lui proposaient ''que'' la gloire. Pâris choisit Aphrodite et ce simple choix, cependant bénin, entraîna la guerre de Troie (car Hélène était mariée au roi de Troie !)

Version moderne du mythe >> Un papillon (dit de LORENTZ), par son simple battement d'ailes, entraîne des mouvements d'air qui, amplifiés par des paramètres ambiants variés mais répétitifs, pourront causer à terme, une tempête à grande distance

 

K42-Les dualismes anthropomorphiques

Les dualismes (ou tendances bipolaires, ou bipolarités) concernant ou touchant l'homme sont listés ci-après >>

acquis (vs inné*)--autorité (vs laxisme*)--beau(vs laid*)--décision (vs doute*)--espoir (vs cafard*)--homme (vs femme*)--interdit (vs autorisé*)--mâle (vs femelle*)--offre (vs demande*)--passion (vs raison*)--tonicité (vs apathie*) --viscères (vs organes*)

Toutes civilisations >>  Les belles choses ou les êtres gentils sont toujours issus de(s) dieu(x) gentil(s) ou de gentes bêtes, mais les êtres désagréables sont toujours issus d'un quelconque diable ou démon perfide (les gentilles abeilles vs les sales mouches* ou les gentils chiens vs les méchants loups*, etc)

 

 Le dualisme du mâle et de la femelle*  existe mythiquement dans toutes les civilisations 

Aztèques >>-OMETEOTL,dieu double, est composé de OMETECUHTLI (mâle) et OMECIHUATL* (femelle)
Extrême orient >>-Dans le Dao, on distingue (issus du vide WUJI) le YANG (aspect masculin, incluant l'acquis, la volonté, la tonicité.... ) et le YIN* (aspect féminin, incluant l'inné*, l'apathie*, le laxisme*, les organes internes*....)

Mayas >> HUNAB KU est le dualisme sexuel

 

K43-Les dualismes moraux

On trouve ici toutes les bipolarités affectant la morale, soit essentiellement >>

bien (vs mal)--héroïsme (vs passivité)--justice (vs politique)--liberté (vs contrainte)--

Le dualisme du bien opposé au mal*

Beaucoup de religions ne s'intéressent pas au problème métaphysique du dualisme « bien-mal* » c'est le cas des Sumériens, des Bouddhistes, des Animistes, des Monistes, des Agnostiques.......

Et pour les autres, on peut citer :

Basques >>-ATARABI (le bien) contre MIKELATS* (le mal)

Egypte ancienne >>-HORUS, l'excellence contre APOPHIS*, le méfait

Judéo-chrétienté >>-L'EDEN était le lieu où existait l'arbre de la connaissance, dans lequel étaient perceptibles le bien, comme le mal (mais la religion en fut inquiète et prétendit qu'il ne fallait pas essayer de les démêler) Cet incompréhensible interdit a jeté l'homme (et encore plus la femme) dans la géhenne, définitif enfer, inventé à cet effet

Judéo-chrétienté >>-Le Bien est l'apanage de Dieu et le Mal celui de SATAN (personnage équivoque, puisqu'il n'est pas un démiurge, en tant que créateur du mal, mais seulement un adjoint de Dieu, ayant mal tourné et chargé simplement d'être porteur du mal)

 

Nota : le mot Satan provient de l'Egyptien Seth, dieu du mal

 

Perse ancienne >> AHURA MAZDA (ou Ohrmazd ou Ormuz), le Bien, opposé à ANGRA MAINYU (ou AHRMAN ou ARIMANE) le Mal

 

Le dualisme du faste contre le néfaste*

C'est une version édulcorée de la précédente

Tous lieux >>-L'esclavagisme est le dualisme de l'exploitant* vs l'exploité

 

K44-Les dualismes purement religieux

Voir les chapitres des mythologies

 

K45-Les dualismes métaphysiques

Il s'agit ici des considérations sur les causes premières et sur la vérité

On y trouve toutes les bipolarités incluses en métaphysique, selon liste ci-après >>

action (vs inertie*)--âme(vs corps*)--apparition(vs disparition*)--avant(vs après*)-- bien être (vs mal-être*)--cause(vs résultat*)--chose en soi(vs objet, tel que perçu sensitivement*)--concret(vs utopie*)--conscience(vs connaissance*)--devoir(vs sensibilité*)--dieu bon(vs démiurge*)--esprit(vs cervelle*)--être(vs néant)--faste(vs néfaste*)--fini(vs infini*)--foi(vs athéisme*)--idée(vs réalisé*)--immatériel (matière*)--intelligible(vs obscur*)--logique(fantaisie*)--monde pensé(vs monde sensitif*)--mouvement(vs immobilité*)--naissance(vs mort*)--noumène(vs phénomène*)--oui(vs non*)--pensée(vs réalisation*)--plus(vs moins*)--rationnel(vs sensible*)--réalisme(vs fantasme*)--sacré(vs profane*)--sciences dures(vs sciences naturelles*)--spiritualité(vs matérialité*)--sujet(vs objet*)--vérité(vs illusion*)--vivant(vs inerte*)-- et toujours yang (vs yin*) en orient

 

K46-Les jonctions entre les dualismes

Bien que fondamentalement opposées, les notions dualistes sont, dans les faits, en permanente liaison, ou corrélation, grâce aux fonctions de >>

  • équilibrage ou espoir (ayant pour but le partage, à mi-chemin entre les thèmes opposés)

  • déterminisme (la cause reliée à l'effet)

  • tolérance (l'acceptation d'une opposition) ce qui est exprimé sous le terme de cohabitation en termes de politique

  • hermaphrodisme (la mise en commun des différences)

  • éducation (apprentissage de l'acceptation des oppositions)

Voir aussi le chapitre des complémentarités des sexes (§ E55)

   Copyright Mythes-religions ©

Les fonctions de la planète Terre

LES FONCTIONS de NOTRE PLANETE TERRE

K51- Terminologie

L'importance accordée par l'homme à sa planète, est soulignée par les termes très récurrents (utilisés par toutes les civilisations) >>TERRE-MERE ou GRANDE DEESSE

Les dénominations locales, sont >>

Andains >>   PACHAMAMA ou BACHUE (chez les Colombiens Chibchas)

Basques >>   MARI

Celtes >>   DANA ou DÔN

Coréens >>   MAGO

Dogons >>   AMMA (leur Terre-mère est hermaphrodite)

Egyptiens anciens >>   ISIS

Gaulois >>   ONUAYA

Germains >>   HERTHA

Grecs >>   GÉ ou GAÏA

Hindouistes >>La Terre-mère est nommée MAHADEVI ou YAGANMATRI en sanskrit

C'est une divinité ayant plusieurs avatars partiels (connus sous les noms de DURGA (combattante de démons), HADITI (sage-femme), MATA (divinité des terres et eaux), SATI (épouse de Shiva), SITALA (les maladies), MAHIMATA (mère des dieux)

A titre de curiosité, voici quelques qualités ou épithètes relevés pour la déesse Mahadevi

Ultime réalité de l'univers, Racine du monde, Transcendance universelle, Déesse sans égale, Règle suprême, Imprégnation totale, Entité non mesurable, Créatrice multi-universelle, Support du tout, Omniprésence, Règles du monde, Support de l'univers,

Grand savoir des choses subtiles, Source des vies à venir, Source des Sources, Espace originel de toutes les Sagesses, Face de joie sans détours, Temple Immortel vibrant du flambeau de la Vie, Gloire de toutes les choses créées et à venir.... etc, etc

 

Hurons >>   AATAENSIC

Mayas >>   IXCHEL

Nordiques >>   NERTHUS

Romains >>   VÉNUS GÉNÉTRIX ou MAGNA MATER

Sibériens >>   MAÏ

 

La symbolisation de la Terre-mère est parfois une tortue (Amérindiens)

 

K52- Dans les diverses mythologies, la Terre-Mère engendre (seule)  d’autres dieux

GauloisLa parèdre DAMONA (les eaux) est engendrée en même temps que BORVO (le guérisseur)

Grecs   GAÏA (la Terre) engendre OURANOS (ciel), PONTOS (eaux), THALASSA (les mers), OURÉA (montagnes), les VENTS (dont EOLE muni de son outre et BORÉE qui sera métamorphosé en cheval de course)

Slaves   PEROUN (ou PERKOUN) est la divinité des tempêtes, issue de la Terre-Mère

 

Toutefois, la Terre est tourmentée par des combats géologiques subséquents, comme >>

Chine >> Le FENG SHUI , combat entre l'eau (la pureté du renouveau) et le vent (le souffle vital)

 Grèce Les géants terrestres entrent en lutte contre les dieux

Mésopotamie  La rose des vents contraires est symbolisée par une roue cosmique

Nordiques  Un démon-serpent guerroie contre la Terre-mère et HRAESVELG (l'immense oiseau issu des confins terrestres), provoque des vents démentiels défavorables

Orient    La rose des vents est un lotus

Touaregs  Les directions (points cardinaux) luttent entre elles, comme par exemple sur la croix de TAHOUA

 

K53- L'énergie de la Terre

Les volcans, les courants telluriques et les tempêtes  montrent la puissance du globe. Beaucoup de peuples les considèrent comme des luttes entre plusieurs volcans, expliquant les explosions, les ouragans et les coulées de lave >>

Amérindiens   SHASTA vs MAZAMA

Maoris   RUAPEHU vs TARANAKI et TONGARIRO

Tahitiens   KILAUEA vs PÉLÉ

 

Parallèlement, le feu est largement déifié sous les noms de >>

Alchimistes (ils vont à la recherche du feu divin)

Chine    les 3 dieux du feu  ZHU RONG, HUO PU et LEI GONG 

Hindous   AGNI

Japon   KUGUTSUTI

Mexique antique   XIULITEUCTLI

Phénicie   ESMUNUS

Perse ancienne   BEHRAM

 

Ensuite, la pierre, élément terrestre, présente une symbolique de puissance et de liaison cosmique >>

Toutes civilisations   AXIS MUNDI l'axe du monde, est symbolisé par les mégalithes, dont le menhir

Aborigènes

ERITCHA est la roche  

Amérindiens   Le cristal est le symbole de la puissance pure (et la turquoise représentant un morceau du ciel)

Chinois   GAMAHÈS ou Pierres imagées

Grecs   OMPHALOS (ce qui signifie ombilic ou nombril) est le rocher du temple d'Apollon, à Delphes, indiquant le centre du monde (antique)

 Hébreux   SCHTIJA fut le rocher du Temple, lieu de création du monde.Et il existe encore une pierre ronde, dans l'église St sépulcre à Jérusalem, qui symbolise le nombril-centre du monde

 Musulmans   KAABA ou Pierre noire est une météorite symbolisant le lieu fondamental du culte musulman

Occidentaux   Le marbre est symbole d'éternité

Tibetains   CHINTAMANI est symbole de force mentale (sagesse) et de force physique (guérison)

 

Et enfin les eaux, dont la vitalité et la puissance sont largement mythifiées, par le truchement des océans (voir divers § des mythologies), ou des fleuves, des sources (voir entre autres le chapitre des génies, dont les nymphes)

L'immersion dans les eaux est symbole de purification (baptême)

 Aborigènes   DOUA est l'eau-mère

Bouddhistes  Les eaux du monde sont stockées dans un lac gigantesque sub-hymalayen (l'Anavatapta), afin d'être dispersées en 4 fleuves cardinaux

Egyptiens Le Nil, nommé KHNOUM (à ses sources) est associé à l’eau nourricière et ses crues favorisent la vieKhnoum (avec sa tête de bélier) est le principe aquatique créateur

Europe de l'Ouest Le Rhin (Rhénus) est divinisé

Hindous Le Gange, qui était à l'origine un fleuve céleste, devient terrestre dès lors que la densité des cendres humaines accumulées sur Terre devient obérante pour la survie de l'Homme

Islam L'eau est la voix de Dieu, c'est la matière primordiale de la création 

 

K54- La géographisation

La géographisation est une coalescence terminologique entre les composants de l'homme et les éléments terrestres. De ce fait, les différentes structures de la Terre mythifiée sont définies en correspondance avec les parties du corps humain >>

(tête = montagnes) --(chair = sols) --(os = métaux) --(veines = rivières) –(sperme = eaux) –(sueur = pluie) –(respiration = vents) –(parole = feu).....



   Copyright Mythes-religions ©

qu'est-ce qui précédait la création du monde?

QU'EST-CE QUI PRECEDAIT LA CRÉATION DU MONDE ?

Philosophiquement, la question est incongrue, puisque " l'être monde" ne peut exister avant sa naissance, par définition. Mais les religions aiment bien fouiller l'imaginaire et donc elles postulent souvent qu'une entité préexistante était déjà là, avant la naissance du monde !

K11- avant l'origine du monde, on propose un magma originel (sombre et  souvent sphérique)

C e milieu des origines ultimes est une espèce d'océan indifférencié, nommé >>

NOUN (en Egypte ancienne) –CHAOS (en Gréce) – APAS (en Inde) -- TOHU BOHU (au Moyen orient) -- NUNGAGAP, l'abîme (chez les Scandinaves) – NAMMU (à Sumer)

 

K12-avant l'origine du monde on propose un magma temporel (noirâtre)

C'est à dire un temps primordial >>

(Aborigènes Australiens) >> Le temps sacré

(Babyloniens) >> Le temps (dans l'histoire de GILGAMESH)

(Perse) >> L’Eternité

 

K13-avant l'origine du monde, on propose parfois un magma originel en forme d'oeuf primordial

Brahmanistes  >> C'est l’oeuf d’or ou embryon d'or HRANYA GARBHA

Chinois et Malgaches  >>  L’oeuf initial est l'abîme originel

il est nommé Wuji en Chine

Dogons >>  Le germe

Polynésiens >> L’oeuf TAAROA

 

K14-avant l'origine du monde, on propose parfois la présence d'une paire de principes opposés, qui vont pouvoir se réunir

C'est une dualité, sous forme d'hermaphrodisme, comme :

Aztèques >>  OMETEOTL (ou OMETLHUALT) l’hermaphrodite

Japonais >>  La fusion Terre-Ciel

 

K15-avant l'origine du monde, certaines religions proposent un ensemble informel, capable de tout gérer

Religions dites monothéistes >> -Le DIEU

 

   Copyright Mythes-religions ©

qui a créé le monde ?

QUI A CREE LE MONDE ?

Les religions proposent en général une explication de la naissance du monde à partir de la volonté créatrice d'êtres primordiaux omnipuissants 

K21- Le créateur du monde est parfois le préexistant lui-même

Hébreux, Chrétiens, Musulmans >> Dieu (nommé respectivement EL, DIEU, ALLAH) est le créateur

Peulhs >> Une goutte de lait est la genèse

Chez les Bambaras (au Mali) le vide cosmique FU est initial, et générera Glagla zo (le savoir) puis Faro (le ciel) et Pemba (la terre) 

Amérindiens du grand nord >> le GRAND ESPRIT (ou TRANSFORMATEUR) crée l'eau, puis avec la vase, crée la Terre et la dépose sur le dos d'une tortue 

K22- Le créateur (unique) peut être issu de la déstructuration du magma originel

Aborigènes Australiens >>-MURA-MURA ou PUNDJEL (le " temps du rêve") est le créateur

Celtes >>   la création est continue et perdure (en formant 2 branches : le Bien et le Mal)

Chine traditionnelle >>> PAN GU (ou Pan Kou), le géant originel issu du vide (Hundun), dont la désagrégation apportera le dualisme >>> d'une part les éléments cosmogoniques (légers) et d'autre part les éléments terrestres (lourds)

Coréens >> YUL RYEO est l'entité créatrice

Cosmologues anciens >>-Le DEMIURGE est le créateur (néfaste), connu sous les noms de THOT (Egypte), YAL DABA OTH (Gnostiques), DEMI OURGOS (Grecs platoniciens)

Cosmologues modernes >>-Le BIG BANG est le phénomène créateur du monde

Egyptiens >>- HAMON ou AMON et éventuellement NEIT(H) ou ATOUM sont des créateurs

Guaranis >>-TATACHINA est le créateur

Hindous >>  la pensée de BRAHMA ou parfois un éléphant ou même un verrat sont les créateurs du monde

 Mésopotamiens >> OANNES (ou OËS) est un monstre nocturne bicéphale homme-poisson, qui crée le mponde et qui, plus tard, donnera aux hommes la connaissance

Nordiques >>-Le géant YMER (ou YMIR) sera le créateur du vivant (dont les hommes)

Océaniens >>-Un Crocodile est le créateur

Samoyèdes >>-NUM est le créateur

Sioux >>-WAKAN TANKA est ''le Grand Mystère'' originel

Wabanaks (du Maine, USA) >>-TABAL-DAK est le créateur

 

K23- La création du monde peut être l'action d'une paire de créateurs

Cette paire est dite Parèdre (c'est à dire 2 copilotes) provoquant une déstructuration sacrificielle du magma originel >>

Akkadiens et Babyloniens >> Hiérogamie entre les eaux douces (= ABYSSUS -ou APSOU) et les eaux fougueuses (= TIAMAT symbolisée parfois par un dragon très long)

Aztèques >> Le mâle (OMETCUHTLI) avec la femelle (OMECIHUATL)

Hindous antiques >>-Le mâle-matière (PURUSHA) avec la femelle-insensible (PRAKRITI)

Hindous plus tardifs >> SHIVA (la conscience-ipséité) avec SHAKTI (le cosmos)

Japonais >> Le mâle IZANAGI avec la femelle IZANAMI

Mésopotamiens >> Le père des dieux (ANOU) avec la créatrice (ANTUM)

Peulhs >> Le Bovidé hermaphrodite

 

K24- La création du monde peut être l'action d'une paire de jumeaux

Ces jumeaux sont dits "primitifs" et sont issus de la déstructuration du magma originel

Aborigènes Australiens >> Les BAGADJIMBIRI

Bouddhisme >> AÇVIN et NASATYA (les toujours jeunes défenseurs du Bien)

Grecs antiques >> Les DIOSCURES CASTOR et POLLUX (les serviteurs de la morale)

Malgaches >> ZANAHARY est le dieu créateur à jumelle identité, sous forme de roi du fond (RAHILANITRA) et du roi du destin céleste (ANDRIAMARITRA)

Mésopotamiens >> Ame et Ipséité sont les jumeaux créateurs

Nordiques anciens >> FREYR (fécondité) et FREYIA (beauté érotique)

Perses >> SPENTA MAINYU et ANGRA MAINYU (le Bien et le Mal)

Sumer >>   AN crée le ciel et ENLIL crée la terre

Vandales >> RADOS et RAPTOS

Védisme >>-Les DEVAS et les ASURAS (dieux fastes et néfastes)

 

K25- La création du monde peut être envisagée à travers l'action d'un groupe d'êtres

Egypte archaïque >> L'OGDOADE D'HERMOPOLIS est une religion archaïque égyptienne dite hermopolitaine car née à Hermopolis( ou Khéménou, vers -250). Elle comporte un ensemble de 4 couples créateurs, issus du magma préexistant >> HET et HEHET (l'espace, l'infini), KEKOU et KEKOUT (les ténèbres) , NOUN et NOUNET (l'eau, la vie) et AMON et AMONET (l'invisible puissance)

AMON est en fait le dieu primordial, affublé de quelques avatars(R65) >> Amonet est l'avatar à forme féminine, Amon-min la forme de bélier-fertile, Amon-Ré la forme glorieuse, Amon-pharaon la forme traditionnelle de chef politique

Ils sont géniteurs du soleil (Râ ou Ré) qui, lui, se fondra ensuite avec d'autres entités

Slaves >> Le dieu créateur SVENTOVIT (Swentovid) a plusieurs visages (2 à 7 selon les régions), pour un même corps. Il est en outre gérant de la fertilité, de la prospérité et du destin, et même son cheval donne des présages utiles

 

   Copyright Mythes-religions ©