S2-MYTHES RELATIFS au BESOIN d'ACQUISITION TERRITORIALE

besoin d'un territoire

MYTHES CONCERNANT le BESOIN d'un TERRITOIRE

Comme tout autre animal, l'homme a un besoin inné d'appropriation d'une zone sur laquelle il espèrera vivre. Même les nomades délimitent des prétentions territoriales

S21-Les mythes de frontières

Un territoire se délimite initialement par des frontières (caractérisant la possession)

U.S.A >> American frontier, fixa la limite de la conquête de l'Ouest (avec son héros symbolique BUFFALO BILL)

 

S22-Les mythes de la patrie

Au cours de l'évolution d'une tribu, le territoire devient rapidement la terre des ancêtres (la patrie)

Grecs >>-ULYSSE, après son très long voyage (l'Odyssée) a la nostalgie de sa patrie (Ithaque)

Grecs >>-La patrie que l'on défend bec et ongles >> le roi de Thrace DIOMEDE, avait pour cela des chevaux furieux et avides de chair humaine, crachant le feu envers les étrangers. Hercule vengea heureusement les crimes de Diomède en le faisant déchiqueter par ses propres chevaux

Français >>-CANDIDE, héros vagabond de Voltaire, finit par admettre que l'idéal, c'est de ''bien cultiver son jardin''

Et la défense de la patrie créera la formule ''vaincre ou mourir''

Juifs >>-La patrie est le lieu fondamental où l'on se doit de toujours revenir, surtout le retour après l'exode (l'exode concerne le déplacement du peuple juif en divers pays, mais l'exode de référence historique est celui du retour des juifs depuis l'Egypte antique)

Romains >> a-La patrie romaine est magnifiée, en particulier dans l'Enéide, dont les protagonistes importants sont tous de la même famille >>  ENEE (le fondateur), IULE (son fils), IULIUS (nom de famille des CESAR, leurs descendants), OCTAVUS (ou OCTAVIANUS) (enfant adopté par César), AUGUSTUS (surnom d'Octavius....), puis ASCAGNE (fils d'ENEE) dont la complexe descendance débouchera sur les jumeaux REMUS et ROMULUS (élevés par une louve), le premier cité fondant la ville de Rome (après avoir tué son jumeau, pour une simple question de préséance !)  

Le Grec ENEE (le fondateur, vers -1185), quitta Troie (après la guerre) en portant son père ANCHISE sur son dos, vogua ensuite vers Carthage où il aima la reine locale DIDON, puis débarqua au Latium (Italie ouest). Il se munit d'un rameau d'or et s'en alla aux enfers quelques temps, puis revint pour fonder la bourgade de Lavinium près de Rome, constituant ainsi le fondement de la civilisation romaine. Enée mourut à 38 ans, lors d'une guerre contre des voisins Etruriens (il fut nommé alors Jupiter Indigète)

 

S23-Les mythes des symboles nationaux

Drapeau, hymne et statuaire portent en eux un résumé des conditions patriotiques de la construction d'un pays Leurs représentatipns font appel à des symboles, comme couleurs, armoiries, élans, mots victorieux....

Le symbole de la royauté française (la fleur de lys) est apparu en l'an 507 et montre la dépendance de l'état théocratique envers la trinité chrétienne

Le drapeau tricolore français (le pavillon) est le symbole de la République en 1789 et ses  couleurs sont le bleu et le rouge de Paris, avec insertion du blanc de la royauté

 

S24-Le mythe fondateur marque le début de la cohésion des groupes humains >>

Babylone >> c'est mythe fondateur de la création du peuple, selon GILGAMESH (vers -2700)

Basques, Tamouls, etc >>- Les micro-nationalismes mythifient l'esprit tribal

L'union européenne >> est confirmée par le traité de Rome (1957)

Français >>-La nation française fut fondée par CLOVIS (v. 500)

Thèbes >> La structure de la ville de Thèbes fut l'oeuvre de CADMUS (v. -2000), homme génial, qui fut aussi l'inventeur de l'alphabet grec et de la fonte des métaux

Le folklore est le mythe support de la trame des us d'un peuple

   Copyright Mythes-religions ©