F3-MYTHES RELATIFS au PASSAGE LETAL

le passage létal

LE PASSAGE LETAL

F31-La mort est souvent proposée comme une séparation

entre le corps (qui alors se détruit) et l’âme (qui perdure en dehors de tout support)

Mais il y a les cas particuliers de corps humains qui, bien que morts, ne se détruisent pas En Sibérie >> Le moine bouddhiste bouriate ITIGILOV

Des Saints catholiques >> dont la momie de SAINTE ROSELINE (aux Arcs en France)

 

F32-La mort est le franchissement d'une limite, un passage

Et ceci est symbolisé par >>

Egypte ancienne >> MEHEN, un serpent qui aide au passage fatal

Egypte ancienne >> ANUBIS l'homme-dieu à tête de chien (les funérailles)

Grèce >> Les KERS, accompagnateurs dans l'agonie

Grecs, Hébreux, Latins >> Une chute finale

Nordiques, Orphistes >> Un corbeau

Orient >> Une étoile filante

 

F33-Les rituels funérairest

Il y a deux séries de rites (quasiment universels) >>>

-ceux qui assurent la séparation entre la société des morts et celle des vivants

(le noir comme couleur de deuil, le bruit pour chasser les démons, momification, éventuelle crémation....)

-ceux qui préservent en cette circonstance, la cohésion familiale et sociale

(les pleureuses, le repas funéraire, les cérémonies lors de l'enterrement ...)

 

F34-Les difficultés de parcours de l'âme

Les religions qui accordent une âme à l'homme, lui accordent cependant des difficultés d'expression : 

Chrétiens >> SAINT MICHEL (ainsi que SAINT GABRIEL l'Hébreu) sont les nécessaires accompagnateurs des âmes dans leur difficile cheminement

Egyptiens >>  INPOU (ou ANUBIS) est le guide des âmes égyptiennes, avant leur pesée par OSIRIS

Grecs >> HERMES est le cocher d'un attelage ailé, mais qui ne maîtrise pas ses 2 chevaux (qui sont les 2 notions ''âme'' et ''matière'', tirant le corps humain)

Grecs >> COCYTE est le fleuve gréco-romain qui canalise les âmes errantes car dans les plaines voisines, lesdites âmes frémissaient sous la forme de fleurs asphodèles

Grecs >> Les âmes des initiés de la religion orphite pouvaient, dans l'au-delà (et grâce à un mot de passe), obtenir les pièces d'or et l'eau pure qui leur permettaient d'atteindre le paradis

Japonais >> Les SHINIGAMI sont des psychopompes* guideurs d'âmes

Mayas >> IXTAB est un psychopompe* d'âmes de suicidés (qui sont ici considérés comme des morts honorables)

Peuples ultra-nordiques >>  Le cheval est assimilé à une divinité psychopompe*

Toutes civilisations >> Les âmes ne sont que rarement en repos, car on dénombre de nombreux fantômes (ou spectres).Curieusement ils se manifestent surtout la nuit et dans un nombre restrictif d'habitats (les maisons hantées)

---*nota : psychopompe signifie "personnage qui guide les âmes des morts"

 

F35-Les soins des âmes

Les âmes ont besoin de l'aide des dieux et des humains survivants

Nordiques >> Les WALKYRIES (vierges guerrières) s'occupent des âmes des héros guerriers (ASGARD) qui prévalent sur celles des héros profanes (HELHEIM)

Toutes civilisations >> Les âmes sont soignées (avant la mort) soit par des pasteurs (religieux) soit par des psys (laïcs)

 

F36-La transmigration (voyage de l'âme)

De nombreuses religions ont intégré un voyage de l’âme après la mort

-Grèce  c’est la métempsychose (transvasement de l'âme depuis un être vivant vers un autre qui en est plus ou moins démuni)

-Grèce >> Le mythe d'ER LE PAMPHYLIEN exprime que ce personnage sait être témoin du jugement des âmes, quand celles-ci sont acheminées --par tirage au sort--soit vers une rédemption, soit vers une nouvelle vie

-Hindous  le samsâra exprime que l’âme peut migrer vers un nouvel homme, ou un animal ou un végétal

-Bouddhisme  c’est la métensomatose (qui traite autant de la réincarnation du corps que celle de l’âme)

-Kabbale  c’est la métempsycose

-Orphisme c’est la palingénésie

ci-après mythe moderne

(Science moderne) La mécanique quantique estime que certaines particules élémentaires dites quantons, possèdent à la fois une âme (appelée ici "onde") et un corps (dit "masse")

Un examen d'une telle particule (un regard dans sa direction) suffit à faire soit apparaître l'âme dans une réalité tangible (c'est à dire sa masse) soit tuer l'âme (et il ne reste alors que l'onde)

Toutes civilisations >>  Le voyage astral est l'expérience vécue par certains, dans laquelle leur esprit (leur âme) est susceptible de se manifester en indépendance du corps et de vivre en autonomie, en particulier en prenant de la hauteur (lévitation) permettant de ''voir'' les évènements, sans l'apport des 5 sens usuels

 

F37-Le suicide

Le suicide est omniprésent dans les mythologies (plusieurs centaines de mythes sont répertoriables) Il est mal considéré par les religions, qui le traitent comme une atteinte

à la personne, qui est elle-même la propriété de Dieu (et donc c'est une atteinte à Dieu)

C'est aussi considéré comme une lâcheté morale par la société civile, un peu comme l'euthanasie

-Le suicide dû au désespoir est mal perçu

Babylone >> Les suicides de PYRAME et THISBE trouvent justifications dans leurs amours difficiles, ponctuées de dramatiques quiproquos (v. -700)

Carthage >> DIDON (ou ELISSA) la princesse ayant construit Carthage, fut motivée au suicide par son refus d'épouser le roi local (v. -860)

Italie >> Les suicides de ROMEO et JULIETTE provenaient d'amours déçues (v.1320)

 

Mais le suicide lié au remord ou à la conservation de l'honneur et de la liberté

est au contraire bien agréé par la société civile

Grèce >> DEJANIRE se poignarda pour avoir (cependant par inadvertance), aidé son mari HERAKLES à mourir sous le contact de la tunique que NESSUS avait imprégnée d'un sang empoisonné par l'HYDRE DE LERNE

Grèce >> PHÈDRE se suicida suite à tentatives de rapports sexuels avec son beau-fils.

Il faut dire qu'elle avait initialement faussement prétendu avoir été violée par celui-ci (HIPPOLYTE), ce qui entraîna une punition disproportionnée du père et mari (THESEE) dans laquelle Hyppolite perdit la vie (accident de char)

Grèce >> La princesse grecque PELOPEE se suicida quand elle découvrit qu'elle avait été violée (par hasard !) par son père THYESTE

Rome et Egypte >>

-- LUCRECE se poignarda, suite à son viol

-- MARC-ANTOINE (53 ans) s'éventra, suite à sa défaite militaire contre OCTAVE

-- CLEOPATRE (40 ans) se fit volontairement piquer par un aspic, suite au déshonneur subi par son amant, le ci-dessus MARC-ANTOINE

Japon >> Seppuku ou Hara-kiri sont les méthodes d'éventration, classiquement conformes aux conséquences d'un déshonneur japonais (souvent pour cause politico-militaire)

Rome >> Le suicide de BRUTUS fut lié au remords d'avoir assassiné CESAR (l'amant de sa mère)

   Copyright Mythes-religions ©