MYTHES de RELIGION : LA MORT

l'étude de la mort

ETUDE de la MORT

F21.Thanatologie

La thanatologie est l'étude de la mort et de ses incidences

La mort est parfois déifiée :

Aztèques >> MICTECACIHUATL la déesse de la mort

Grèce >> on attribuait ici 3 dieux aux problèmes de la mort >>THANATOS est la mort métaphysique, la Moire ATROPOS est la mort physique et HADES est le gestionnaire de la mort- Toutefois Hadès sait se faire relativement accepter, car il remonte souvent des enfers, pour lutiner quelques jeunes agricultrices, ce qui lui permet de renouveller ainsi la vie. Hadès est le frère de ZEUS (d'ailleurs on le surnomme Zeus chtonien) et il aura des démêlés avec HERAKLES, qui n'hésitera pas à le blesser sérieusement avec une flèche dans l'épaule : les dieux grecs ne sont pas invulnérables

Inuits >> PANA est le dieu des âmes défuntes

Moyen orient >>  ERRA est la mort déifiée

Scandinavie >> La divinité HEL, avait un corps vivant en haut mais déjà mort en bas

Vaudouisme >> Les GUEDES sont les esprits des morts, dont les chefs sont les BARONS

Nota :La mort, pour certaines religions, n'existait pas à l'origine des civilisations. Ce sont des incidents créés par les humains qui l'ont déclenchée (cas des Aborigènes, Africains centraux, Mélanésiens  ....)

 

   Copyright Mythes-religions ©

l'immortalité

L'IMMORTALITE

Les religions proposent à l'homme l'immortalité

F41-l'immortalité serait-elle possible ?

a-Les symbolisations de l'immortalité

Des animaux marins symbolisent l'immortalité (la méduse ou l'éponge)

L'ouroboros (serpent grec qui se mord la queue) est le symbole de la continuité cyclique entre naissance, vie et renaissance, ce qui est effectué en permanence par la Déesse-Mère (Terre) (le temps n'est plus linéaire, mais circulaire et permet de concevoir l'immortalité par ce recyclage régénérateur)

Le serpent présente aussi une forme de progression permanente dans le temps, à cause de ses mues perpétuelles

Des arbres pérennes montrent le chemin de l'immortalité : (au Proche orient le cèdre), (en Méditerranée le pin), (au Nord l'aulne)

Des breuvages peuvent permettre d'accéder à l'immortalité, comme l’amrita (un nectar oriental permettant par ailleurs de faire pousser un arbre antalgique : l'ashoka) ou comme le soma (hindou) ou le haoma (perse) ou le chang fen yo (chinois) ou la panacée (grecque)

La couleur bleue (celle du ciel) est symbole d'immortalité, surtout en Egypte ancienne

La croix ansée ou croix de ANKH est également symbole d'immortalité (Egypte)

Des monuments comme les pyramides (incluant des êtres momifiés), sont également symboles de l'immortalité

 

b-L'immortalité serait possible en période favorable

Bouddhisme >> AMITABHA (Infinie lumière), l'un des bouddhas les plus importants du mahayana, permet d'entrer dans la Terre du bonheur (paradis), simplement en invoquant son nom

Chine >> Les 8 immortels du Tao (dits JIU ZHONG BA XIAN) furent des hommes aux qualités extrêmes et furent immortalisés par la Reine-mère WANG (vers l'an -1000)

Grèce >> L'exemple typique où existait l'immortalité est l’âge d'or (quand le monde était idéal) Cet âge d'or fut créé par CRONOS (SATURNE), quand ZEUS (JUPITER) rétrograda ce dernier (il était le dieu du temps et il fut ramené au simple rôle d'homme mortel, et donc le temps n'existait plus !)

 

 

c-Des individus ont cru prétendre à l'immortalité

Grèce >> PROMÉTHÉE devient immortel, mais c'est à titre punitif, car il devra éternellement subir de se faire manger le foie

Grèce >> Beaucoup d'êtres ont été rendus immortels par ZEUS (MEMNON le prince troyen, GANYMEDE l'éphèbe, XANTHUS le cheval..... )

Méditerranée >> Une jeune fille immortelle semble exister : elle est pure, couronnée de lauriers et de palmes, avec bouquet d'immortelles cerclé d'or et elle est basée au pied d'un obélisque

Mésopotamie >> L'épopée de GILGAMESH, montre la quête de l'immortalité de ce roi

 

d-L'immortalité heureuse exige d'avoir acquis le droit d'entrer dans un bon système post mortem

Si l'on meurt après avoir mené une vie moralement bonne, on a droit à un lieu de repos idéal (que les religions nomment paradis)

Gaulois >> FLATH INNIS est leur paradis

Hindous >> Le paradis est dit NIRVANA  (littéralement "l'extinction")

 Nordiques >> Dans cette religion, les dieux ne sont pas immortels, mais ils accordent le paradis à leurs guerriers valeureux, c'est le WALHALLA ou Val-hall

 

e-L'immortalité est envisageable si l'on passe d'abord par un lieu punitif, post mortem

La dureté de ce lieu est proportionnelle au nombre de fautes réalisées dans sa vie

C'est un lieu d’attente, où l'on peut atteindre la rémission des péchés :

-chez les Hindouistes, c'est un passage dans le feu, entre lumière et ombre

-chez les Chrétiens, c'est le purgatoire, inventé en 1254

-chez PLATON, c'est un enfer non éternel (dans Phédon)

 

 

f-L'immortalité risque par ailleurs de perdurer dans de très mauvaises conditions

L'accès aux lieux d'éternité est très pénalisant pour ceux qui ont perpétré beaucoup de fautes dans leur vie : ils n'ont droit qu'aux enfers

Grecs >> Ils ont défini le prototype des enfers >> on y trouve la gardienne (MEDUSE), les gardiens aux 100 mains et 50 bras (les HECATONCHIRES), les démons (EURYNOME, APPOLYON...), leur accès (le Labyrinthe), leur arbre symbolique (le nerprun, à cause de sa couleur sanguine), leurs fleuves infernaux, comme le LETHE, l'ACHERON, le STYX, le COCYTE..., leur ambiance ignée, leurs juges (MINOS, EAQUE et RHADAMANTE)

L'enfer est nommé ailleurs >>

Nergal (chez Babyloniens), Naraka (chez Bouddhistes) , Amenthes (chez Egyptiens), Schéol (chez Hébreux), Patala (chez Hindous), Cizin à 9 étages (chez Mayas), Jahanam à 7 compartiments (chez Musulmans), Niflheim (chez Nordiques), Douzakh (chez Perses)

 

g-L'immortalité est facilitée par des marchandages ou des luttes

(Grèce)--HERAKLES, puis ORPHEE, veulent accéder aux enfers, mais ils vont devoir vaincre leur gardien monstrueux, le chien CERBÈRE (affublé de 3 têtes et d'un collier de serpents) Orphée l'endormira et Héraklès l'enchaînera

(Grèce)--Les frères CASTOR et POLLUX, deviennent immortels (mais chacun à leur tour), suite à dispute et marchandage avec leur père ZEUS.

Ils sont devenus la constellation des Gémeaux

(Tous lieux)--Un marché est souvent passé avec le diable (on lui vend son âme, pour obtenir en échange l'éternité)

C'est le cas du docteur FAUST (Allemagne) qui vend son âme au diable MEPHISTOPHELES, pour gagner une vie de plus

C'est le cas de THEOPHILE, en Asie mineure (en 538)

La recette d'un pacte avec le diable est éditée en 1522 (grimoire nommé Dragon rouge)

 

 

F42.La survivance (ou résurrection)

a-On peut espérer ressusciter sous forme personnalisée et occasionnelle

Catholiques >> SAINT JACQUES à Compostelle revient 800 ans après sa mort -sous le surnom de MATAMOROS- pour la reconquista du nord de l'Espagne

Chrétiens >> JÉSUS CHRIST ressuscita 3 jours après sa mort (et il avait auparavant ressuscité LAZARE, alors qu'il était mort et enterré depuis 3 jours)

Grecs >> EURYDICE aurait pu être ressuscitée, si son mari ORPHEE, qui avait été autorisé à aller la rechercher aux enfers, ne s'était pas retourné pour la regarder avant la sortie

 

b-On peut espérer ressusciter sous forme personnalisée et permanente

C'est une réincarnation et éventuellement, il peut y avoir rédemption (salut de l'âme)

 

Christianisme et Islam >>  La  résurrection n'arrive qu'à la fin des temps -ce qui est une tautologie-

Egypte ancienne >> ISIS redonne vie à son mari OSIRIS, en inventant la première momification

Grèce >> OUROBOROS, le serpent qui se mord la queue, symbolise la résurrection (la continuité)

Inde >> SATI s'immole par le feu, mais ressuscite sous la forme de PARVATI (ou UMA)

Nordiques >> La résurrection est déifiée sous le nom de HRUND

Toutes civilisations >> La résurrection est symbolisée par la sphère ou le diamant noir

 

 

c-On peut espérer ressusciter sous forme de répétitivité cyclique

Egypte ancienne >> le BENU, devenu plus tard le PHENIX chez les Grecs, est un oiseau fabuleux divinisé, qui vit 500 ans avant d'entamer une nouvelle résurrection (il renaît de ses cendres)

Grèce >> PERSÉPHONE (ou CORÉ) fille de DEMETER la déesse des saisons, est enlevée par HADES, dieu des Enfers, mais elle est toutefois autorisée à revenir sur Terre pour 3 saisons chaque année

Grèce >> HÉRAKLÈS est un héros ressuscitable (au printemps)

Grèce >> Dans la variante religieuse dite Orphisme, après destruction par le feu, sous l'influence des Titans, il y a possibilité de renouveau pour l'Homme (c'est la palingénésie)

Mésopotamie-Inde >> L'éternel retour exprime la possible répétition d'une vie très heureuse

Sumer >> ISHTAR la déesse des déesses, ressuscite chaque printemps, identiquement

 

d-On peut espérer ressusciter sous forme de métempsychose

C'est la mutation de l'âme dans un autre être vivant (qui en était démuni)

   Copyright Mythes-religions ©

la fin de vie

LA FIN de VIE

F11.Longévité et pérennité

L'un des espoirs majeurs de l'homme est de pouvoir ralentir son vieillissement, de freiner la déroute de sa vieillesse. Il se fabrique donc certaines recettes, qui s'inscrivent dans une grande famille de mythes >>

1-Pour vivre vieux, il faut s’inpirer de l'eau

Arabes-Grecs-Hébreux >> La fontaine de jouvence est originellement la source qui s'écoulait au pied de l'arbre de la connaissance, au beau milieu de l'Eden.Elle permettait, dès qu'on s'y trempait, d'obtenir purification, régénération et absence de vieillissement ultérieur.

Plus tard, d'autres fontaines de jouvence ont été proposées, en particulier à Nauplie (Grèce), à la fontaine de Mimir (Nordiques), au Honduras et (éventuellement) en forêt de Paimpont (Bretagne)

2-Pour vivre vieux, mieux vaudrait être un végétal durable

Afrique noire >> L'arbre de vie est un symbole de longévité (il est nommé Abwa ou Obzigele, ou Dzan, ou Iboga)

Grèce >> PHILÉMON, pauvre vieillard grec, et son épouse BAUCIS, reçurent quelques dieux dans leur chaumière, avec une généreuse et frugale simplicité. Ils en furent remerciés sous forme de cadeau d'une maison idéale et cossue ; mais comme ils n'étaient finalement intéressés ni motivés par autre chose que leur amour et leur  humilité, les dieux les transformèrent alors en chêne et tilleul, arbres immortels, issus du même tronc

Nordiques >>  Les lierres, mousses, champignons, frênes sont symboles de longévité

3-Pour vivre vieux, il faut s’inspirer des animaux de bonne longévité

Egypte ancienne >> KHEPRI le scarabée sacré (un bousier) divinisé, est une lumière en renaissance

Nordiques >> La tortue est un animal de grande longévité (en réel, plus de 100 ans)

Orient >> La grue cendrée vit très longtemps (en réel 25 ans)

4-Pour vivre vieux, il faut ralentir son métabolisme

Grèce >> ENDYMION, jeune et beau berger, inspira SENELE (la lune) qui le séduisit et avec laquelle il eut 50 filles. Pour conserver l'aspect juvénile de son amant, Séléné obtint de le faire s'endormir d'un sommeil éternel

Grèce >> EOS (l’aurore) aimait TITHON, un jeune et beau berger. Elle obtint de ZEUS de le rendre immortel, mais il oublia de lui conserver sa jeunesse et il devint hélas vilainement desséché

5-Pour vivre vieux, il faut prendre l'exemple de la métamorphose

La métamorphose est symbolique de perennité de l'être, malgré des transformations physiques: c'est une forme de renaissance

Un certain nombre d'êtres mythologiques subissent une métamorphose, apportant une meilleure longévité, surtout quand il s'agit de l'ordre végétal (ACANTHE, HYACINTHE, IRIS, MYRRHE, NARCISSE ….chez les Grecs)

5-Pour vivre vieux, il faut espérer la faveur d’inventions humaines fastes

Méditerranée >> Les philtres et élixirs de jouvence prolongent la vie ou empêchent de vieillir On a même pu voir proposer de l'or potable à boire pour rajeunir (c’est chimiquement une poudre d'or dissoute dans de l'eau régale, qui est elle-même un mélange d'acide nitrique HNO3 et d'acide chlorhydrique HCl )

Indes >> le Sona est un suc issu de champignons

Toutes civilisations >>  on propose aussi la recette de la folie amoureuse, dont la puissance est telle qu'elle peut obérer l'instant présent au point de l'empêcher de s'écouler

7-Pour vivre vieux, il faut prendre exemple d’êtres ou d'évènements interminables

Chine >> attendre la pondaison du dragon, qui ne vient qu'au bout de 1000 ans

France >> attendre 107 ans, la durée de la construction de Notre Dame de Paris

Hébreux >> attendre la FIN DE MATHUSALEM (mourant à 969 ans)

Sumer >> ADAPA (héros de la connaissance) ne saura devenir immortel, car il refusera une nourriture pourtant offerte par les dieux et proposée pour atteindre l'immortalitté

Zoroastrisme >> AMERETHAT est la divinisation de la pérennité

8-Pour vivre vieux, il faut maintenir la pérennité des usages

C'est le conservatisme, théorie du nécessaire maintien des traditions culturelles

Exemple politique : REAGAN, président conservateur américain

Exemple religieux : les mouvements intégristes, conservateurs excessifs

 

F12-Peur de la mort ?

- Les croyants ne craignent (théoriquement) pas la mort, puisque leur religion leur propose une ''suite''

Référence : KRISHNAMURTI (philosophe hindou) a dit ''il est absolument nécessaire qu'une personne religieuse soit complètement affranchie de la peur, sorte de ténèbres où n'existent ni affection, ni compréhension, ni amour''

- Les non-croyants ont par contre peur de la mort et ceci est concretisé par l'épouvante des lieux où elle est patente >>> GÉMONIES (à Rome), les charniers (partout)

- Les Grecs ont eu (pendant 2000 ans) une possibilité religieuse de se purifier pour atteindre la béatitude post mortem >> grâce aux MYSTÈRES d'ELEUSIS

   Copyright Mythes-religions ©

le passage létal

LE PASSAGE LETAL

F31-La mort est souvent proposée comme une séparation

entre le corps (qui alors se détruit) et l’âme (qui perdure en dehors de tout support)

Mais il y a les cas particuliers de corps humains qui, bien que morts, ne se détruisent pas En Sibérie >> Le moine bouddhiste bouriate ITIGILOV

Des Saints catholiques >> dont la momie de SAINTE ROSELINE (aux Arcs en France)

 

F32-La mort est le franchissement d'une limite, un passage

Et ceci est symbolisé par >>

Egypte ancienne >> MEHEN, un serpent qui aide au passage fatal

Egypte ancienne >> ANUBIS l'homme-dieu à tête de chien (les funérailles)

Grèce >> Les KERS, accompagnateurs dans l'agonie

Grecs, Hébreux, Latins >> Une chute finale

Nordiques, Orphistes >> Un corbeau

Orient >> Une étoile filante

 

F33-Les rituels funérairest

Il y a deux séries de rites (quasiment universels) >>>

-ceux qui assurent la séparation entre la société des morts et celle des vivants

(le noir comme couleur de deuil, le bruit pour chasser les démons, momification, éventuelle crémation....)

-ceux qui préservent en cette circonstance, la cohésion familiale et sociale

(les pleureuses, le repas funéraire, les cérémonies lors de l'enterrement ...)

 

F34-Les difficultés de parcours de l'âme

Les religions qui accordent une âme à l'homme, lui accordent cependant des difficultés d'expression : 

Chrétiens >> SAINT MICHEL (ainsi que SAINT GABRIEL l'Hébreu) sont les nécessaires accompagnateurs des âmes dans leur difficile cheminement

Egyptiens >>  INPOU (ou ANUBIS) est le guide des âmes égyptiennes, avant leur pesée par OSIRIS

Grecs >> HERMES est le cocher d'un attelage ailé, mais qui ne maîtrise pas ses 2 chevaux (qui sont les 2 notions ''âme'' et ''matière'', tirant le corps humain)

Grecs >> COCYTE est le fleuve gréco-romain qui canalise les âmes errantes car dans les plaines voisines, lesdites âmes frémissaient sous la forme de fleurs asphodèles

Grecs >> Les âmes des initiés de la religion orphite pouvaient, dans l'au-delà (et grâce à un mot de passe), obtenir les pièces d'or et l'eau pure qui leur permettaient d'atteindre le paradis

Japonais >> Les SHINIGAMI sont des psychopompes* guideurs d'âmes

Mayas >> IXTAB est un psychopompe* d'âmes de suicidés (qui sont ici considérés comme des morts honorables)

Peuples ultra-nordiques >>  Le cheval est assimilé à une divinité psychopompe*

Toutes civilisations >> Les âmes ne sont que rarement en repos, car on dénombre de nombreux fantômes (ou spectres).Curieusement ils se manifestent surtout la nuit et dans un nombre restrictif d'habitats (les maisons hantées)

---*nota : psychopompe signifie "personnage qui guide les âmes des morts"

 

F35-Les soins des âmes

Les âmes ont besoin de l'aide des dieux et des humains survivants

Nordiques >> Les WALKYRIES (vierges guerrières) s'occupent des âmes des héros guerriers (ASGARD) qui prévalent sur celles des héros profanes (HELHEIM)

Toutes civilisations >> Les âmes sont soignées (avant la mort) soit par des pasteurs (religieux) soit par des psys (laïcs)

 

F36-La transmigration (voyage de l'âme)

De nombreuses religions ont intégré un voyage de l’âme après la mort

-Grèce  c’est la métempsychose (transvasement de l'âme depuis un être vivant vers un autre qui en est plus ou moins démuni)

-Grèce >> Le mythe d'ER LE PAMPHYLIEN exprime que ce personnage sait être témoin du jugement des âmes, quand celles-ci sont acheminées --par tirage au sort--soit vers une rédemption, soit vers une nouvelle vie

-Hindous  le samsâra exprime que l’âme peut migrer vers un nouvel homme, ou un animal ou un végétal

-Bouddhisme  c’est la métensomatose (qui traite autant de la réincarnation du corps que celle de l’âme)

-Kabbale  c’est la métempsycose

-Orphisme c’est la palingénésie

ci-après mythe moderne

(Science moderne) La mécanique quantique estime que certaines particules élémentaires dites quantons, possèdent à la fois une âme (appelée ici "onde") et un corps (dit "masse")

Un examen d'une telle particule (un regard dans sa direction) suffit à faire soit apparaître l'âme dans une réalité tangible (c'est à dire sa masse) soit tuer l'âme (et il ne reste alors que l'onde)

Toutes civilisations >>  Le voyage astral est l'expérience vécue par certains, dans laquelle leur esprit (leur âme) est susceptible de se manifester en indépendance du corps et de vivre en autonomie, en particulier en prenant de la hauteur (lévitation) permettant de ''voir'' les évènements, sans l'apport des 5 sens usuels

 

F37-Le suicide

Le suicide est omniprésent dans les mythologies (plusieurs centaines de mythes sont répertoriables) Il est mal considéré par les religions, qui le traitent comme une atteinte

à la personne, qui est elle-même la propriété de Dieu (et donc c'est une atteinte à Dieu)

C'est aussi considéré comme une lâcheté morale par la société civile, un peu comme l'euthanasie

-Le suicide dû au désespoir est mal perçu

Babylone >> Les suicides de PYRAME et THISBE trouvent justifications dans leurs amours difficiles, ponctuées de dramatiques quiproquos (v. -700)

Carthage >> DIDON (ou ELISSA) la princesse ayant construit Carthage, fut motivée au suicide par son refus d'épouser le roi local (v. -860)

Italie >> Les suicides de ROMEO et JULIETTE provenaient d'amours déçues (v.1320)

 

Mais le suicide lié au remord ou à la conservation de l'honneur et de la liberté

est au contraire bien agréé par la société civile

Grèce >> DEJANIRE se poignarda pour avoir (cependant par inadvertance), aidé son mari HERAKLES à mourir sous le contact de la tunique que NESSUS avait imprégnée d'un sang empoisonné par l'HYDRE DE LERNE

Grèce >> PHÈDRE se suicida suite à tentatives de rapports sexuels avec son beau-fils.

Il faut dire qu'elle avait initialement faussement prétendu avoir été violée par celui-ci (HIPPOLYTE), ce qui entraîna une punition disproportionnée du père et mari (THESEE) dans laquelle Hyppolite perdit la vie (accident de char)

Grèce >> La princesse grecque PELOPEE se suicida quand elle découvrit qu'elle avait été violée (par hasard !) par son père THYESTE

Rome et Egypte >>

-- LUCRECE se poignarda, suite à son viol

-- MARC-ANTOINE (53 ans) s'éventra, suite à sa défaite militaire contre OCTAVE

-- CLEOPATRE (40 ans) se fit volontairement piquer par un aspic, suite au déshonneur subi par son amant, le ci-dessus MARC-ANTOINE

Japon >> Seppuku ou Hara-kiri sont les méthodes d'éventration, classiquement conformes aux conséquences d'un déshonneur japonais (souvent pour cause politico-militaire)

Rome >> Le suicide de BRUTUS fut lié au remords d'avoir assassiné CESAR (l'amant de sa mère)

   Copyright Mythes-religions ©